Vladimir Guerrero Jr. a (encore) fait sentir sa frustration hier dans une défaite des Blue Jays

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 4 mai 2022 à 9h00

Hier, les Blue Jays tentaient de gagner contre les Yankees à la maison afin d’éviter d’en perdre une autre contre un rival de division, de perdre une première série cette année et de laisser les Yankees en gagner une 11e de suite.

Rien de tout ça n’est cependant arrivé dans une victoire de 9-1 des Bombardiers.

Pourtant, le match avait bien commencé pour les hommes de Charlie Montoyo. Bo Bichette, qui semble tranquillement retrouver ses repères, plaçait la balle en lieu sûr. Vladimir Guerrero Jr. avait bien frappé aussi. Alek Manoah était bon.

En fait, le seul point que l’excellent lanceur a donné aux Yankees était ce circuit à Aaron Judge et cela a donné l’une des scènes les plus touchantes de la saison.

Mais quand Manoah est parti, les souris se sont mises à danser.

Giancarlo Stanton a frappé une balle à une vitesse de fou. Bo Bichette, qui a cafouillé, a réussi à la remettre au premier but, mais il y a eu une erreur de la part des arbitres, qui n’ont pas vu que Vladdy a gardé son pied sur le coussin pour retirer le #27 des Yankees.

Je ne suis pas le plus grand fan du jeu défensif de Bichette, mais à la vitesse à laquelle la balle arrivait, j’ai de la misère à le blâmer sur celle-là.

Les Jays sont allés à la reprise, mais la décision n’a pas été renversée. Ils ont donc perdu leur droit à une reprise plus tard dans le match.

Et ça a coûté cher.

Guerrero Jr. a été impliqué dans une souricière au marbre et il a clairement touché à Marwin Gonzalez. Ceci dit, les arbitres ont encore pris la mauvaise décision et cette fois, Montoyo ne pouvait pas aller à la reprise vidéo.

On a senti énormément de frustration de la part de Vladdy, qui n’en est pas à ses premières colères contre les arbitres depuis le début de l’année.

Ses performances plus ordinaires et les appels des arbitres le sortent clairement de ses gonds en ce moment, mais il devra apprendre à se contrôler un brin pour la suite des choses.

https://twitter.com/MarlyRiveraESPN/status/1521658615580483585

Et ce, même s’il a raison d’être fâché.

Ceci dit, il faut comprendre que durant la septième manche, les Blue Jays…

  • Ont mal joué défensivement.
  • Ont quand même accordé six points à l’adversaire.

Ce n’est pas que l’impact des deux appels des arbitres qui a coulé le jeu de la formation de la Ville-Reine lors de ce match. Ça n’a pas aidé, mais cela n’explique pas tout.

Charlie Montoyo l’a dit : les bâtons des Jays ne sont pas en feu en ce moment. Cela n’aide pas la cause de l’équipe, on va se le dire.

Giancarlo Stanton en a rajouté avec un circuit en fin de match et les mines étaient basses à Toronto suite à ce match.

Après tout, au classement, les Yankees commencent à s’enfuir avec une avance intéressante.

Photo : MLB

Le défi du jeune club torontois sera de s’assurer de laisser le tour derrière. Même si les gars sont frustrés et affirment que les arbitres se sont trompés deux fois, cela n’explique pas tout.

La façon dont ils vont répondre demain contre New York et ensuite contre les Guardians en dira long sur la force de caractère de l’équipe. Cela va notamment passer par une défensive qui jouera de manière plus serrée.

10e manche
  • Le retour de Teoscar Hernandez, qui a frappé un circuit hier à Dunedin, fera un bien fou. Il a prouvé, via son absence, être indispensable.
  • En parlant des arbitres.
  • Max Scherzer expulsé d’un match auquel il ne prenait pas part.
  • Une autre mauvaise foule à Oakland.
  • Otto Lopez de retour dans le AAA.
Tags:

Blue Jays de Toronto, Vladimir Guerrero Jr., Yankees de New York

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Pascal Harvey