Une équipe surprise dans le « possible » derby Harper

Actualité

Maxime Lauzier

Publié le 28 janvier 2018 à 15h30

Parce que c’est mon équipe. Parce que ça me titille. Parce que ça fait la manchette sans arrêt…

Bryce Harper, des Nationals de Washington, est l’un des noms les plus polarisants du circuit. Pas seulement par son charisme, son intensité ou son exubérance, mais aussi, à cause des rumeurs farfelues qui roulent à son sujet. Des spéculations et du brouhaha puisqu’il deviendra joueur autonome après la campagne 2018. S’il devient réellement accessible, il sera certes l’agent libre le plus courtisé… mais Mike Rizzo risque de prolonger son pacte avant que le marché s’ouvre.

Une autre équipe dans l’chapeau

Après les Yankees, les Cubs et les Dodgers, les Giants pourraient devenir une destination pour le voltigeur de 25 ans. Pourrait… Disons que les rumeuristes (pour ne pas nommer Jon Heyman…) ont ajouté la ville de San Francisco dans le chapeau. Une organisation « gagnante » qui n’a pas peur capitaliser à la suite d’une saison médiocre. Une équipe qui a dressé un plan et qui a greffé Andrew McCutchen à son champ extérieur tout récemment.

https://twitter.com/JonHeyman/status/957469138770907136

Malgré cet ajout de taille. Il pourrait lever la main si jamais Big Kid est sur le marché de l’autonomie. Si Bobby Evans décide d’embarquer dans ce possible derby, il est mieux d’ouvrir ses coffres s’il décide de l’ajouter à son système agricole. Harper est originaire de Vegas, tout comme son chum de longue date, Kris Bryant, dont les rumeurs du côté de Chicago sont encore très fortes.

Le 34 veut être LE leader. LE joueur de franchise. Le visage d’une concession. À Washington, il est tout ça… en plus d’être en amour avec l’organisation et la ville. De plus, je le répète, Mike Rizzo et la famille Lerner souhaitent à tout prix conserver ses services. Bref, tellement hâte qu’il paraphe un nouveau pacte (à Washington) pour qu’on arrête de le collé à toutes les transactions « actives » ou de qualité.

Tags:

Articles similaires