Un match émotif pour Chris Bassitt à Oakland

Actualités, Blue Jays

Pascal Harvey

Publié le 8 juin 2024 à 10h30

Chris Bassitt a passé six saisons dans l’uniforme des Athletics d’Oakland. Hier, lors du passage des Blue Jays en Californie, le grand lanceur en a profité pour ajouter à sa collection de souvenirs, alors que son équipe a baissé pavillon par la marque de 2-1 face aux A’s.

Le grand droitier a été excellent dans la défaite, alors qu’il a passé huit manches au monticule tout en limitant les frappeurs des A’s à un petit point sur quatre coups sûrs. Son départ d’hier, sans doute son dernier au Oakland Coliseum, lui a permis de fixer sa moyenne de points mérités à 2.36 dans l’enceinte de ce vénérable stade.

Ce fait d’armes, incluant uniquement les lanceurs ayant lancé au minimum 250 manches dans ce stade, le place au deuxième rang de tous les temps dans l’histoire de la concession, devançant ainsi quelques joueurs légendaires tels Vida Blue, Catfish Hunter et Rollie Finger. Bassitt est devancé uniquement par Paul Lindblad, qui a conservé une moyenne de points mérités de 2.29 à domicile.

Bassitt en a profité pour ramasser une poignée de terre sur le monticule, suite à son dernier retrait au bâton de la soirée, constituant ainsi un beau souvenir dans la carrière du lanceur des Jays. Le droitier de 35 ans a porté les couleurs de quatre équipes jusqu’à présent au cours de sa carrière. Il a débuté son parcours dans les Majeures avec les White Sox de Chicago en 2014, avant de se retrouver chez les Athletics l’année suivante pour y passer les six saisons qui ont suivi. Il a ensuite pris la route de New York, pour y disputer une saison avec les Mets, en 2022.

Ses performances dans la Grosse Pomme cette année-là ont convaincu les dirigeants des Jays de lui offrir un contrat de trois ans évalué à 63 millions de dollars, entente qui prendra fin en 2025. Cette signature, la haute direction de l’équipe ne la regrette aucunement, Bassitt livrant la marchandise depuis ce temps.

Cette saison, le natif de Toledo en Ohio, mène l’équipe au chapitre des victoires (6), mais aussi des défaites (6), sa moyenne de points mérités est de 3.80, la deuxième plus élevée de l’équipe, derrière celle de Kevin Gausman (4.60).

Ayant démontré de belles choses lors de la série face aux Orioles, à Toronto, l’attaque des Blue Jays est retombée au neutre, hier, lors du premier match de la série les opposant aux A’s.

Les hommes de John Schneider n’ont pas supporté Bassitt et le résultat est allé en faveur de l’équipe locale. Bo Bichette a été le meilleur des siens en attaque, en réussissant deux coups sûrs en quatre présences au bâton, tout en produisant le seul point de son équipe.

Le voltigeur des A’s, JJ Bleday, a soulevé la foule d’un peu plus de 16 000 personnes, en frappant une longue balle en solo, en fin de neuvième manche, face au releveur des Jays, Chad Green. L’égalité de 1-1 durait depuis la septième manche.

Le jeune lanceur, Mason Miller, a remporté la victoire en relève.

Les Blue Jays occupent toujours le dernier rang dans l’Est de l’Américaine, à 14 parties des Yankees de New York.

Chris Bassitt a de quoi être fier de son match d’hier et de la signification que ce départ représentera dans sa carrière, mais on ne peut en dire autant des Blue Jays, qui déçoivent encore leurs partisans après de beaux moments face aux O’s.

En fin d’après-midi, Kevin Gausman sautera sur la butte pour y affronter Luis Medina.

Les Jays ont remporté six de leurs dix derniers matchs.

Tags:

Athletics d'Oakland, Blue Jays de Toronto, Chris Bassitt, Mason Miller

Articles similaires

Félix Forget

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Laisser un commentaire