L’an dernier, les partisans des Blue Jays ont fait la connaissance de Josh Palacios. Le voltigeur a fait ses débuts dans les Majeures en marge des blessures ou des cas de COVID-19 qui ont frappé l’organisation.

Ceci dit, on l’a peu vu parce que les réguliers sont revenus au jeu, mais aussi parce que le jeune espoir s’est blessé en cours de route (fracture de la main) et a raté trois mois d’activités. Il a joué 32 matchs en 2021, soit 19 dans les mineures et 13 à Toronto.

L’année d’avant? Zéro en raison de la saison gâchée dans la MiLB.

Pour plusieurs raisons, c’est donc dire que le jeune homme, qui cogne aux portes de Majeures, ne peut pas se faire garantir un poste.

  • Pas assez de temps de jeu depuis deux ans.
  • Incertitude de son état de santé.
  • Pas de place dans le champ extérieur des Blue Jays.
  • Pas assez bien performé en haut.

Parce que non, en 13 matchs dans les Majeures, Palacios n’a rien cassé. Cela ne l’aide pas.

Cependant, une chose est claire dans son cas : au camp d’entraînement (peu importe quand ce dernier aura lieu), le voltigeur aura sa chance. Charlie Montoyo et son groupe voudront voir ce qu’il a dans le ventre lors des joutes de printemps.

https://twitter.com/JaysJournal/status/1480528575971405831

Après tout, s’il devait bien performer au camp et connaître un bon début de saison, Palacios pourrait se placer en bonne position pour un rappel dans les Majeures en cas de blessure.

Mais surtout, en une phrase, on peut résumer pourquoi les Blue Jays veulent le voir performer : il peut jouer au champ centre et il frappe de la gauche.

Imaginons un seul instant que George Springer soit relativement en santé lors des premiers mois de la saison, que Palacios roule bien en bas et qu’un club ait envie de danser avec les Blue Jays sur le marché des transactions dans le dossier Randal Grichuk. Les Blue Jays pourraient être tentés de l’envoyer ailleurs puisque Palacios serait la police d’assurance du club au champ centre, comme ça avait brièvement été le cas lors d’une expérience en 2021.

Et je vous rappelle, encore une fois, que Palacios frappe de la gauche.

https://twitter.com/passion_mlb/status/1448649858777116686

Sur papier, il a les atouts pour devenir un joueur qui peut aider l’équipe à bas prix dans un rôle de voltigeur de profondeur. Et vous savez comme moi que même si j’aime bien Randal Grichuk (ce n’est pas la prise de position la plus populaire, j’en conviens), il gagne trop cher pour ce qu’il apporte. Le sortir du payroll libérerait de l’argent ailleurs. Comme pour aller chercher des gars en relève, par exemple?

Donc autant pour la formation que pour le jeune homme, un gros début de saison de Josh Palacios en bas donnerait des munitions à bien des égards aux Blue Jays.