Tom Brady s'est fait offrir 500 000$ pour signer avec les Expos

Publié le 03 février 2022

Tom Brady, qui vient de prendre sa retraite, est officiellement devenu le dernier joueur repêché par les Expos à prendre sa retraite. Est-ce que cette affirmation-là est un brin fausse, compte tenu du fait qu'il n'a jamais joué au baseball après avoir été repêché, choisissant plutôt le football?

Oui, elle l'est un peu.

Ceci dit, il n'en demeure pas moins que ce sont les Expos qui ont repêché le quart-arrière... et ce n'est pas par hasard. Chez les Expos, un club réputé pour bien repêcher, on croyait vraiment au potentiel du jeune receveur qui frappait de la gauche.

Et il avait de la puissance. La preuve? Des années après avoir cessé de jouer à la balle sur une base régulière, il était encore capable de frapper des bombes.


Donc oui, les Expos de Montréal croyaient beaucoup en Brady. Il a été un choix de 18e ronde parce que tout le monde savait qu'il allait jouer au football, mais il était meilleur que les gens ne le croient.

Selon Kevin Malone, l'ancien DG des Expos qui a repêché Brady, il aurait pu être un late bloomer et être un choix de premier ou de deuxième tour s'il s'était pleinement consacré au baseball.

C'est pour ça que les Expos l'ont choisi et ont tenté très fort de le signer.

Comment? En lui offrant un contrat dont le boni à la signature était de 500 000$. Rien de moins.


Vous avez besoin d'une comparaison? En 2021, une équipe qui choisissait un joueur au 116e rang au total (fin de quatrième ronde) se faisait recommander de lui offrir un boni de moins de 500 000$. On parle, selon les projections, d'un montant de 497 500$.

Évidemment, les équipes peuvent déroger des projections et offrir plus - ou moins - d'argent à un espoir afin d'organiser le montant alloué différemment. C'est ce que les Expos ont fait en offrant à Brady 500 000$.

Rappel : Brady était un choix de 18e ronde il y a 27 ans qui a été repêché par une équipe qui était en train de vendre ses meilleurs joueurs par manque d'argent. Il n'était pas un choix de quatrième tour dans une MLB bien plus riche qu'en 1995.

Kevin Barker, qui faisait partie de ceux qui ont passé Kevin Malone en entrevue à Sportsnet, a affirmé ne même pas avoir eu droit à un tel boni. Il a été repêché par les Brewers en troisième ronde l'année suivante, en 1996.

Donc oui, les Expos lui ont offert la lune afin de signer en ville. On le croyait capable de diriger un personnel de lanceurs et de frapper des bombes.

Ceci dit, tout le monde savait que Brady, introverti à l'époque, allait devenir un joueur de football et l'offre était, en quelque sorte, un hail mary, pour reprendre une expression de football.

Malone affirme avoir déjà songé à demander à Brady s'il regrettait son choix quand il était un quart-arrière réserviste dans la NCAA et il a déjà pensé appeler les Patriots de la Nouvelle-Angleterre afin de lui passer le message que oui, il a pris la bonne décision.

On pouvait reprocher bien des choses aux Expos, mais pour repérer le talent, ils étaient parmi les meilleurs.

Partage

Par Charles-Alexis Brisebois

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram