Tatis Jr. : Le Bo Bichette des Padres!

Actualité

Maxime Lauzier

Publié le 17 mars 2018 à 5h30

La relève des Padres est assez spectaculaire. Il y a beaucoup de talent et des joueurs avec un énorme potentiel. On jase souvent de Bo Bichette chez Passion MLB, mais un des joueurs qui lui ressemble le plus est Fernando Tatis Jr! On aime énormément le style du jeune joueur d’arrêt-court. Il a un excellent coup de bâton, un très bon gant et beaucoup de vitesse lorsqu’il est sur les sentiers.

Tatis Jr. est considéré comme le deuxième meilleur espoir au poste d’arrêt-court, une position devant Bichette des Blue Jays de Toronto. Le jeune espoir n’a aucune faiblesse apparente, il est très confiant et il connaît un excellent camp d’entrainement avec le grand club. Malgré une moyenne de .286 et une récolte de huit points produits dans la Ligue des Cactus, il commencera l’année au niveau AA ou AAA.

Photo : MLB.com

Il devrait être partant en 2019

Avec l’acquisition de Freddy Galvis, les Padres peuvent prendre le temps nécessaire avec le jeune espoir afin qu’il puisse faire ses classes dans les mineures. Galvis deviendra joueur autonome sans compensation à la fin de la présente campagne, donc il serait surprenant que San Diego lui offre une prolongation de contrat. C’est une situation parfaite pour l’organisation puisque Tatis Jr pourra être rappelé en fin de saison et il aura l’occasion de jouer quelques parties avant d’être un régulier dès le lancement de la saison 2019.

Il a le potentiel pour devenir l’un des meilleurs joueurs d’arrêt-court de la ligue. Les Padres ont d’excellents jeunes dans leur rang et de bons vétérans comme Eric Hosmer. Les conditions sont favorables pour le développement du fils de Fernando Tatis, ancien joueur de troisième but des Expos de Montréal entre 2001 et 2003.

Les Padres sont voués à un bel avenir. Il sera intéressant de suivre l’évolution des jeunes joueurs de l’organisation au cours des prochaines années. Peut-être qu’un jour Tatis Jr. aidera son équipe à remporter la première Série mondiale de son histoire. D’ici là, il y aura beaucoup de travail à faire.

Tags:

Articles similaires