Situation du stade à Tampa : une vraie honte, selon Joe Maddon

Actualité

Daniel Birru

Publié le 17 mai 2022 à 12h00

Le gérant des Angels de Los Angeles, Joe Maddon, a fait le point sur la situation difficile dans laquelle se retrouvent les Rays de Tampa Bay quant à la précarité de leur présence à long terme dans la ville, compte tenu des épreuves auxquelles font face au niveau du financement d’un nouveau stade. Pour celui qui a été gérant des Rays de 2006 à 2014, conserver le baseball à Tampa est primordial, et ce, pour de nombreuses années à venir.

« C’est une honte. Je ne peux pas y croire. Je me souviens du propriétaire Stuart Sternberg qui m’expliquait lorsque j’étais encore avec l’équipe qu’il n’était pas tout à fait sûr que quelque chose allait aboutir d’ici 2027 », explique Joe Maddon, dans une entrevue accordée à Marc Topkin du Tampa Bay Times.

2027, c’est l’année de la fin du bail des Rays au Tropicana Field. Le stade mal-aimé, situé à St. Petersburg, est aujourd’hui le seul à comporter un toit fixe dans toutes les Majeures, et la ligue fait pression sur l’équipe de sécuriser du financement pour un nouveau stade, sous peine de la relocaliser.

Ne pas avoir du baseball majeur dans une ville qui a grandement aidé à diriger sa carrière ferait mal à Maddon, et il espère grandement ne pas voir cela de son vivant. « Je veux vraiment les voir obtenir leur terrain dans la bonne partie de la ville qui va bénéficier tout le monde et garder les Rays dans la ville pour les 100 prochaines années », soutient-il.

Tampa est la bonne partie de la ville, et c’est déloyal de prétendre le contraire.

– Joe Maddon

Il ajoute également un message clair aux politiciens locaux : « Mettez vos priorités de l’avant et faites ce qu’il y a de mieux pour la communauté de Tampa Bay. Point à la ligne. »

Évidemment, si cette prise de parole s’avère très populaire auprès de la communauté locale, elle peut toutefois être dure à entendre pour quiconque espère voir du baseball dans la ville qui a fait l’objet de nombreuses rumeurs pour l’obtention de la franchise, dans le cas où celle-ci devait être relocalisée…

Tags:

Joe Maddon, Rays de Tampa Bay

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois