Robinson Cano sait qu’il peut faire une différence à San Diego

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 14 mai 2022 à 14h00

Hier, pour la première fois depuis la signature de son contrat avec les Padres, Robinson Cano était en uniforme. Il n’a cependant pas joué.

Et c’est ce qui sera son défi : apprendre qu’il ne jouera pas tous les jours. À ses yeux, ce sera un ajustement puisqu’au cours des dernières années, il jouait tout le temps.

J’ai changé ma mentalité. Cela va prendre du temps à m’ajuster.

– Robinson Cano

Il ne se sent pas encore prêt, mais il sait qu’il le deviendra. C’est simplement une question d’habitude dans son cas.

Mais une chose est certaine : il croit en ses moyens. Il affirme qu’il pourra apporter un élément intéressant à sa nouvelle formation.

Cano arrive là, au salaire minimum, avec l’intention d’être un modèle pour ses coéquipiers et de tout donner pour les aider.

La production des frappeurs gauchers du club étant mince, il ne faut pas s’attendre à ce que Cano soit utilisé quand un droitier peut faire le boulot. À la place, il sera là quand la situation s’y prêtera – et cela pourrait parfois être quand le poste de DH est ouvert, un soir donné.

Avec des attentes placées en conséquence, Cano pourrait être un bon outil. Il ne sera pas un MVP et tout le monde le sait.

Mais s’il peut juste placer la balle en lieu sûr un brin, ce sera déjà ça.

Tags:

Padres de San Diego, Robinson Cano

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard