Plusieurs releveurs de qualité sans contrat pour 2022

Publié le 25 janvier 2022

Dans le meilleur des mondes, nous serions en train de lire et d’écrire sur la saison 2022 qui serait bientôt à nos portes. En effet, ce serait autour du 15 février prochain que les lanceurs et les receveurs des 30 équipes du circuit Manfred se rapporteraient aux différents complexes d’entraînements de leur équipe respective. On parlerait donc ici de trois semaines avant que les camps d’entraînement ne débutent.

Cependant, nous ne sommes pas dans une uchronie ici et la MLB est en conflit de travail. C’est plate, mais c’est comme ça et le commun des mortels comme vous et moi ne peuvent pas trop y faire grand chose.

La MLB et les joueurs vont se rencontrer demain à nouveau
Aujourd’hui, du progrès a été réalisé au niveau des négociations. Il y a de la lumière au bout du tunnel.

Donc oui, cette triste introduction pour vous rappeler que, comme nous sommes en arrêt de travail, plusieurs joueurs n’ont pas de contrat de travail en vue de la prochaine campagne. C’est notamment le cas pour quelques releveurs de renom.

Voici donc une liste de spécialistes de la relève qui sont sans entente pour 2022 et qui, si le conflit de travail se règle ce soir, peuvent signer un contrat demain et se rapporter au camp dans trois semaines plus un jour… ok Maxime, arrête de rêver!


Des joueurs avec de l’expérience

En tête de liste de releveur libre comme l’air se retrouve Kenley Jansen. Le closer de 34 ans a connu toute une saison en 2021 et sera hautement convoité lorsque le temps de signer une entente reviendra. Celui qui a débuté sa carrière en 2010 avec les Dodgers en sera fort probablement à son dernier gros contrat dans la MLB et qui sait si L.A sera prêt à accepter ses conditions. Sinon, la rumeur veut que les Marlins soient intéressés par lui. Ses stats de l’an passé, et même de sa carrière en général, jouent en sa faveur.

Un joueur intéressant et divertissant pour les partisans est Joe Kelly. Les Dodgers ont décliné son année d’option à 12 millions de dollars, préférant le racheter pour quatre millions $, ce qui fait de lui un agent libre. L’artilleur de 33 ans a passé du temps sur la liste des blessés l’an passé, mais, malgré son bras meurtri, il a certes le potentiel d’avoir un bounceback season, un peu comme Kenley Jansen l’a eu la saison dernière. Peut-être qu’un contrat d’un an l’attend quelque part, dans le but de retrouver le Joe Kelly des séries éliminatoires de 2018?

Enfin, l’ancien des Blue Jays de Toronto, Ryan Tepera, pourrait s’avérer une option de choix pour une équipe en manque de releveur de qualité. Rendu à 34 ans, celui qui a passé la plus récente campagne à Chicago (dans l’uniforme des Cubs et des White Sox) sait se renouveler, comme en fait foi l’utilisation accrue de sa balle glissante. Sa slider a été son lancer de prédilection 44,9 % du temps l’an passé. Avec ce tir, les frappeurs adverses ont maintenu une faible moyenne au bâton de .132 contre lui.

Par contre, ce serait étonnant qu'il signe avec les Astros dans son cas!


Sinon, voici quelques autres noms disponibles pour les 30 équipes.

  • Andrew Chafin, 31 ans
  • Collin McHugh, 34 ans
  • Brad Boxberger, 33 ans
  • Archie Bradley, 29 ans
  • Adam Ottavino, 36 ans
  • Chris Martin, 35 ans,
  • Alex Colomé, 33 ans

De cette liste, tous sauf Archie Bradley sont dans la trentaine en âge. Ces gars-là en ont vu d’autres et savent quoi faire pour gagner. Est-ce que l’un d’entre eux intéressera les Blue Jays, qui ont un manque criant en matière de relève?

Partage

Par Maxime Trudeau

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram