Pedro Martinez, aux couleurs des Expos, a honoré son filleul Vladimir Guerrero Jr. hier soir

Actualité, Blue Jays, Expos

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 13 avril 2023 à 8h30

Hier soir, 24 heures après un match d’ouverture excitant à Toronto, c’était la soirée Bobblehead de Vladimir Guerrero Jr. Pour souligner l’occasion, son parrain est venu effectuer le lancer protocolaire.

Et oui, Pedro Martinez portait sa chemise des Expos.

Cela n’a pas forcément donné de gaz aux Jays en début de rideau, ceci dit. Le club a été assez tranquille au bâton… mais ce n’est pas grave puisque Kevin Gausman s’est mis en tête de faire gagner les siens.

En huit manches de travail, il a accordé trois petits points et il a passé pas moins de 11 frappeurs des Tigers dans la mitaine.

Et c’est quand il est parti que les gars se sont réveillés.

Alors que la marque était de 3-1 Detroit en neuvième, les gars ont amorcé la sixième remontée de la très jeune saison. Je ne sais pas pendant combien de temps ce sera viable, mais bon.

Deux points ont été marqués en neuvième manche, ce qui a eu pour effet de pousser le match en 10e manche alors que la marque était de 3-3.

Et George Springer a fait ceci.

Les Blue Jays (8-4) ont gagné sept de leurs huit derniers matchs après avoir commencé la saison 1-3 contre Saint-Louis et Kansas City. C’est la marque d’une équipe qui veut gagner en 2023.

Que ce soit en jouant la longue balle ou en y allant de petits coups sûrs à l’ancienne, le club torontois est capable de gagner des matchs.

10e manche
  • Incroyable.
  • Ça commence bien pour Jackson Holliday.
  • Encore?
Tags:

Blue Jays de Toronto, Expos de Montréal, George Springer, Pedro Martinez, Tigers de Detroit, Vladimir Guerrero Jr.

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Pascal Harvey

Charles-Alexis Brisebois