Paul Skenes et les Pirates intraitables face aux Mets

Actualités

Pascal Harvey

Publié le 6 juillet 2024 à 10h30

Les Mets de New York se souviendront longtemps du match disputé, hier, face aux Pirates, à Pittsburgh.

En plus de devoir affronter le dominant lanceur recrue, Paul Skenes, les hommes de Carlos Mendoza ont du faire face à la colère des Pirates en attaque. Ceux-ci ont victimisé les artilleurs des Mets au moyen de sept coups de circuit au cours d’un duel à sens unique remporté par les locaux au compte de 14-2.

Pour sa part, Skenes y est allé d’une autre pièce d’anthologie en limitant les visiteurs à deux points sur quatre coups sûrs tout en réussissant un total de huit retraits sur des prises, en sept manches de travail. Ainsi, l’artilleur qui en était à un dixième départ en carrière, devient le premier lanceur à réussir au moins sept retraits au bâton quasiment à chacune de ses sorties sur la butte. Skenes a réussi l’exploit au cours de neuf départs sur dix.

Sa fiche en 2024 est de 5-0 et sa moyenne de points mérités est de 2.12. Fait remarquable, il a retiré pas moins de 72 frappeurs sur des prises à ses dix premiers départs en carrière.

Comme si cela n’était pas suffisant, les frappeurs des Pirates ont massacré les lanceurs des Mets en catapultant la balle hors des limites du terrain à sept reprises. Bryan Reynolds (2), Rowdy Tellez (2), Jack Suwinski, Yasmani Grandal et Michael A. Taylor ont tous contourné les sentiers en trottinant au grand plaisir des 37,037 spectateurs présents au PNC Park pour l’occasion.

Tellez et Reynolds ont réussi chacun un grand chelem au cours de ce party d’équipe. La dernière fois que les Pirates ont réussi pareil exploit, ça remonte à 1996.

Cet impressionnant nombre de circuits dans un même match égale une marque d’équipe, à domicile, qui remonte à il y a 67 ans. Toutefois, les Pirates ont frappé plus récemment sept circuits dans un match en 2023, à Seattle et en 2003, à Saint-Louis.

L’organisation a paru désorganisée par la puissance des frappeurs des Pirates, hier, car elle a manqué de feux d’artifice afin de souligner les longues balles qui se succédaient les unes après les autres. Les artificiers ne s’attendaient clairement pas à autant de réussites.

Au total, l’attaque des Pirates a réussi 16 coups sûrs face aux quatre lanceurs utilisés par Mendoza au cours du match. Le releveur Ty Adcock a été particulièrement malmené en accordant six points sur cinq coups sûrs en une manche et deux tiers de travail.

Jusqu’ici, les Pirates et les Mets ont remporté tous deux 42 matchs et sont installés au troisième rang de leur division respective.

Aujourd’hui, David Peterson aura la lourde tâche de ramener les frappeurs des Pirates à la raison en affrontant Bailey Falter.

Tags:

Bryan Reynolds, Mets de New York, MLB, Paul Skenes, Pirates de Pittsburgh, Rowdy Tellez

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Laisser un commentaire