Nouvelle de dernière heure : pour faire les séries, les Blue Jays devront marquer des points

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 28 septembre 2023 à 12h03

Nouvelle de dernière heure : pour faire les séries, les Blue Jays devront marquer des points. Les lanceurs ne peuvent pas tout faire par eux-mêmes.

Je le sais, vous le savez, les Blue Jays le savent… mais cela ne les empêche pas de ne pas être en mesure de marquer depuis le début de la semaine.

Les Blue Jays se battent pour leur survie et ils n’ont pas marqué depuis dimanche. Nous sommes jeudi midi au moment de pondre ces quelques lignes.

Lundi, le club n’a pas joué, certes. Mais depuis 18 manches, les Jays ont été incapables d’acheter un seul petit point.

Certes, ils se sont frottés à Michael King et à Gerrit Cole, deux excellents lanceurs… mais j’ai un secret à vous dire. Vous êtes prêts?

Une équipe qui se bat pour sa place en séries et qui veut jouer sur la plus grande scène du baseball doit être capable de frapper. #SurpriseEtConsternation

Hier, Brandon Belt a été le seul joueur des Jays qui a été capable de mettre la balle en lieu sûr. Cela ne se classe pas dans la catégorie des choses acceptables.

Vraiment pas, même.

J’ai toujours pensé que les Jays de 2023 étaient en crise d’identité (ils sont passés d’un club qui frappe bien et qui lance plus ou moins bien en 2022 à l’inverse), mais là, c’est horrible.

Keegan Matheson a bien résumé le tout en mentionnant que le club avait de gros hauts et de gros bas cette saison et que là, il est dans un gros bas.

Rappelons qu’il y a deux semaines, le club a été balayé par les Rangers en ne marquant que neuf points, à la maison, en quatre matchs.

Ensuite? On parle d’une fiche de 7-2 en neuf matchs contre des rivaux de division. 47 points en neuf matchs ont été marqués contre Boston, New York et Tampa Bay.

Et là, depuis deux jours? Rien.

Présentement, les Blue Jays ont encore environ 90 % de chances de faire les séries. Ceci dit, ses chances d’y être dangereux sont pas mal plus minces, on dirait.

Les Blue Jays ont présentement deux matchs de retard sur les Rangers (qui ont 2.5 matchs d’avance sur les Astros au sommet de l’Ouest, ceci dit), mais ils ont 0.5 et 2.0 matchs sur Houston et Seattle.

Le fait d’avoir vu Seattle perdre hier aide la cause de Toronto.

Rappelons que les Jays affronteront les Yankees ce soir à la maison et les Rays de vendredi à dimanche pour finir la saison. Ça va prendre un gain ce soir, à tout le moins.

Les Astros seront en Arizona de demain à dimanche et les Rangers seront à Seattle, dès ce soir, pour les quatre derniers matchs de leur saison. Ça peut sauver les Blue Jays, ça, mais… le méritent-ils?

Tags:

Blue Jays de Toronto

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois