Nestor Cortes Jr. est l’un des meilleurs lanceurs de la MLB depuis le début de la saison 2021

Actualité

Félix Forget

Publié le 10 mai 2022 à 18h03

Nestor Cortes Jr. n’a pas pris le chemin facile pour atteindre la MLB. L’artilleur gaucher a passé par quelques organisations (dont les Yankees à deux reprises) avant de revenir dans le Bronx en vue de la saison 2021.

Or, alors que personne ne l’attendait, le moustachu s’est taillé une place dans la MLB l’an dernier, et même s’il a été forcé d’alterner entre le rôle de partant et celui de releveur, il s’est très bien tiré d’affaire, terminant la saison avec une MPM (ERA) de 2,90.

Loin d’être vilain pour un gars qui se voulait être de la profondeur dans les ligues mineures.

Et en 2022, Cortes Jr. reprend là où il a laissé en 2021, mais il est même meilleur. En fait, après avoir lancé sept manches sans point ni coup sûr hier, le gaucher des Yankees affiche désormais une MPM de 1,41, bon pour le troisième rang dans l’Américaine chez tous les artilleurs qualifiés.

En ce moment, Cortes est non seulement en train de prouver qu’il est un solide lanceur pour les Yankees, mais qu’il fait carrément partie des meilleurs à sa position dans les Majeures. Depuis le début de la dernière saison, AUCUN lanceur dans l’Américaine (120 manches lancées au minimum) n’a maintenu une moyenne de points mérités plus basse que celle de Nasty Nestor (2.52).

Et la moyenne au bâton des gars qui l’affrontent est de .207, ce qui n’est pas vilain non plus. En fait, il vient au troisième rang de l’Américaine depuis le début de la campagne 2021.

C’est pourquoi, sans tambour ni trompette, Cortes est désormais en train de placer son nom comme étant non seulement l’un des meilleurs lanceurs des Yankees, mais comme étant l’un des meilleurs lanceurs de la MLB en général.

Le gaucher des Yankees possède une fiche de 1-1, mais durant les quatre matchs où il n’a pas fait partie de la décision, il a maintenu une MPM de 0,78.

Le pauvre Cortes Jr. vit actuellement ce que Jacob deGrom a vécu pendant des années chez les Mets. Imaginez quelle serait sa fiche s’il avait pu avoir un peu plus de support offensif quand il était sur la butte.

Attention, cependant : même si je crois que Cortes Jr. peut être un morceau important pour les Yankees jusqu’à la fin de la saison, il faut s’attendre à une régression, que ce soit au niveau de ses chiffres ou de son utilisation.

En effet, dans sa jeune carrière, le lanceur de 27 ans n’a jamais lancé plus de 93 manches en une saison (un sommet accompli la saison dernière). Il ne se rendra presque assurément pas au seuil des 200 manches lancées cette saison (il en a déjà 32 dans le bras), mais quel pourrait être sa limite?

Préférera-t-on être conservateur avec 150? Essayer de pousser un peu à 170? Je ne le sais pas.

Cortes a cependant le style pour lancer beaucoup de manches, lui qui est un lanceur qui mise surtout sur son contrôle et sur l’effet qu’il donne à ses tirs plutôt qu’à de la vélocité pure. Il parvient à tromper les frappeurs et c’est ce qui lui permet d’avoir du succès.

Et il ne fait pas que générer des balles qui sont plutôt lentes de la part des frappeurs ; il accumule également les retraits au bâton, alors que ses 42 depuis le début de la campagne le placent au septième rang des Majeures à ce niveau.

Nestor Cortes Jr. est un phénomène particulier. Sa moustache et sa personnalité attachante en ont rapidement fait un favori de la foule new-yorkaise, mais ses performances jouent également un grand rôle là-dedans.

Comme Aaron Judge le souligne, bien des équipes ont laissé le lanceur leur filer entre les doigts, dont les Yankees. Cependant, Judge et ces derniers sont sans doute heureux de pouvoir compter sur lui actuellement.

On jase, là, mais si jamais Cortes Jr. (qui est présentement, sur papier, le cinquième partant de la rotation) garde le rythme d’ici la fin de la saison et que les Yankees se qualifient en séries, est-ce qu’il dépassera Luis Severino, Jordan Montgomery et Jameson Taillon dans la rotation pour lancer le deuxième match des siens?

À moins que Gerrit Cole retrouve ses mauvaises habitudes et que Nasty Nestor devienne le lanceur #1, mais disons que ce scénario-là est beaucoup moins probable.

10e manche
  • Carlos Correa est peut-être sur la liste des blessés, mais il a pu revoir ses anciens coéquipiers.
  • Carlos Correa aime ce qu’il voit de Jeremy Pena.
  • Chris Paddack : une autre opération Tommy John en vue?
  • Danny Jansen jouera ce soir dans les mineures.
Tags:

Nestor Cortes Jr., Yankees de New York

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard