Nathan Eovaldi, la solution pour les Red Sox?

Actualité

Maxime Lauzier

Publié le 2 juillet 2019 à 6h35

Ce n’est un secret pour personne, les Red Sox éprouvent des problèmes au niveau de la butte. D’accord, ailleurs aussi lorsqu’on prend conscience que certains joueurs ne produisent pas comme ils le devraient, mais la butte est plus «critique» à l’heure actuelle.

Surtout du côté de la relève et dans les manches déterminantes pour sauvegarder la partie. La tentative de rotation au poste de closer n’a pas fonctionné et aucun lanceur n’est capable de prendre cette responsabilité sur ses épaules. Présentement, la relève a une moyenne de points mérités de 4.73, ce qui les places au 8e rang dans l’Américaine. Pas la fin du monde, mais pas super non plus.

Bref, on doit s’ennuyer de Joe Kelly, mais surtout de Craig Kimbrel.

La solution est…

Pour le court/moyen terme, les Red Sox envisagent une solution fort simple. Celle d’utiliser Nathan Eovaldi en tant que closer principal lorsqu’il sera de retour.

https://twitter.com/theScoreMLB/status/1145895896770473984

Vous l’aviez oublié celui-là n’est-ce pas? C’est que le droitier de 29 ans est sur le 60 IL depuis un bout de temps et devrait revenir à son poste quelque part après la pause du Match des étoiles.

Ce ne sera donc plus un comité qui s’occupera de la position stratégie de closer, mais bien un seul joueur (ou presque).

Pourquoi?

Ce choix peut sembler étrange, parce qu’à la base Nathan Eovaldi est un partant. Sauf qu’il a effectué de belles choses lorsqu’utilisé en relève lors des séries. Oui, oui, c’est arrivé en 2018 lors d’une performance mémorable en 6e manche dans le 3e match de la Série mondiale.

Mais ce n’est pas le seul facteur. Il semblerait que les Sox soient un peu inquiet de l’usure sur son bras avec une utilisation comme partant.

https://passionmlb.test/2019/04/nathan-eovaldi-absent-pour-un-long-moment/

Ce dernier a été opéré en avril afin de retirer des fragments d’os dans son coude droit. Opération qu’il avait subie en 2018 aussi, sans oublier qu’il a dû se soumettre à deux Tommy John par le passé.

Bref, on s’inquiète pour son bras et le convertir en closer pourrait être une belle solution pour régler les problèmes de l’équipe tout en protégeant Eovaldi.

Rappelons que l’artilleur a signé un contrat de 68 millions $ pour quatre ans en décembre dernier. En 2018, il a affiché une moyenne de points mérités de 1.61 en 22 manches et 1/3.

Tags:

Articles similaires