Mike Trout fait (encore!) rêver les "Phanatiques"

Actualité

Maxime Lauzier

Publié le 31 janvier 2018 à 7h00

La rumeur qui fait couler beaucoup d’encre depuis un moment à Philadelphie en est une qui dépasse l’entendement. Cette rumeur veut que Mike Trout, le meilleur joueur de baseball de la planète, joigne les rangs de Phillies à la fin de la saison 2020. Pourquoi? Tout simplement car, plus jeune, Mike Trout était un fan des Phillies et des autres équipes professionnelles de la ville de l’amour fraternel.

Jusqu’à tout récemment, cela était un détail très anodin. Les gens de Philadelphie, fans des Phillies, agissent de la même façon que les partisans du Canadien de Montréal par exemple. Si Sidney Crosby avait dit que son équipe favorite quand il était jeune était le CH, les gens appréhenderaient que « le Kid » signe à Montréal. De l’utopie? Du fanatisme? Du rêve? Bref, tout cela combiné fait en sorte que j’aimerais bien voir Trout atterrir à Philadelphie.

Conférence téléphonique

Or, récemment, Mike Trout a participé à une conférence téléphonique (organisée par les Angels) pour qu’il puisse parler… des Eagles de Philadelphie. Ces mêmes Eagles qui seront du 52e Super Bowl disputé le dimanche 4 février prochain. Mais pourquoi donc organiser une CONFÉRENCE afin que Mike Trout puisse répondre à toutes les questions concernant les Eagles? Premièrement, les Angels veulent éviter que leur joueur étoile ait à donner des entrevues pour de multiples stations de télé, de radio ou dans les journaux. Aussi, ils savent que nous savons que Mike Trout a toujours été un fan des Eagles. Un plus un égal deux! De cette façon, les Angels contrôlent, en quelque sorte, les apparitions de Trout.

https://twitter.com/BillShaikin/status/955597781711831040

Rien d’extravagant n’est sorti de cette conférence téléphonique. Le principal intéressé devait bien se douter que le sujet des Phillies allait se pointer le bout du nez. Donc, évidemment, un journaliste de Philadelphie s’est empressé de demander à Trout s’il voulait bien faire partie de l’édition 2021 des Phillies.

« Je suis un fan des Eagles et j’ai grandi comme un fan des équipes de Philadelphie, mais j’adore jouer à Anaheim, et, évidemment, j’ai encore quelques années à mon contrat. J’aime la ville d’Anaheim et j’aime la Côte-Ouest » — Mike Trout

C’est tout. Point barre. Sujet clos. Bien entendu, ce sont des phrases « préconstruites » par les Angels. Il est tout à fait normal que Trout peigne ce tableau de couleur bien grise. De cette façon, il ne manque pas de respect aux Angels. Et, par le fait même, il continue de semer la graine de l’espoir à Philadelphie.

Aussi, on peut voir la confiance de l’organisation californienne dans tout cela. Ils ont pratiquement dit aux journalistes de Philadelphie : « Allez-y les amis, posez-lui vos questions. Ça ne nous fait pas peur! »

Soyons honnêtes, je voudrais tellement que Trout s’amène à Philly. En plus, cela coïnciderait avec la fenêtre victorieuse qui s’ouvrira avec tous ces jeunes qui poussent dans l’organisation. Pouvoir compter sur le meilleur joueur de baseball au monde dans son club, ce n’est pas rien! Par contre, avant de pouvoir se réjouir d’une telle nouvelle, il faut attendre qu’elle se fasse. J’ai encore à attendre jusqu’en octobre 2020 minimum avant de m’exciter le poil des jambes.

Tags:

Articles similaires