Mes choix pour les partants du Match des étoiles

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 9 juin 2022 à 12h08

Depuis hier, il est possible de voter pour envoyer certains joueurs au Match des étoiles. Oui, nous en sommes déjà à ce point-ci de l’année.

Pour voter pour les joueurs de position (parce que les lanceurs ne sont pas inclus), c’est ici que ça se passe. Cela vise à déterminer les partants à chaque position.

Notons que les réservistes seront choisis plus tard.

J’ai donc décidé de me prêter au jeu afin de choisir quelques joueurs qui, selon moi, méritent d’avoir leur place dans l’alignement partant à Los Angeles.

Capture d’écran : MLB

Évidemment, il était souvent difficile de trancher entre quelques joueurs. Je suis persuadé que ce soir, je vais vouloir en changer plusieurs.

Voici mes explications pour des choix tantôt rationnels, tantôt émotifs.

Ligue américaine

Ty France connaît une grosse saison (moyenne de .327 et OPS de 893) et il mérite sa place au soleil. Vladimir Guerrero Jr. manquait de constance pour être un partant, mais il pourrait être au Match et j’ai vraiment pensé à Anthony Rizzo, mais France le méritait plus.

Jose Altuve n’est pas le seul bon joueur de deuxième but de l’Américaine. Andres Gimenez, Trevor Story et même Santiago Espinal sont parmi les bons de leur profession, mais Altuve (moyenne de .280, OPS de 885 et 11 longues balles) mérite sa place.

Jose Ramirez (moyenne de .285, OPS de .999, 14 circuits, 54 points produits) est sur une autre planète cette année. Rafael Devers mériterait aussi d’être un partant, mais pas au détriment du joueur des Guardians de Cleveland.

Xander Bogaerts sait qu’il est en fin de contrat et il joue en conséquence. J’ai vaguement songé à récompenser des J.P. Crawford ou des Jeremy Pena de ce monde, mais le joueur de Boston (moyenne de .319, OPS de .862) est au sommet à mes yeux.

Aaron Judge a été mon choix le plus facile. Il mène la ligue avec 22 circuits et un OPS de plus de 1.000. Que dire de plus?

George Springer est finalement en santé et il est l’un des joueurs les plus constants de la MLB. Ses 11 circuits, 30 points produits et OPS de .852 l’ont placé dans la course, mais il pourrait être un réserviste au Match des étoiles sans que ce soit un crime pour autant.

Mike Trout, malgré son passage à vide, a une année impressionnante et il mérite sa place. Ne pas placer la balle en lieu sûr pendant si longtemps et avoir un OPS de .989? Ça en dit long.

Alejandro Kirk s’est réveillé après un début plus modeste. Sans être parfait défensivement, il est un monstre de puissance comme il s’en fait peu chez les receveurs de l’Américaine en 2022 (OPS de .878). Si Sean Murphy allait plus souvent sur les buts, il serait un bon choix.

Yordan Alvarez a été un autre choix facile. En tout respect pour ce que Miguel Cabrera, Shohei Ohtani, J.D. Martinez et Trey Mancini font, les 17 circuits du DH des Astros font de lui un choix naturel.

Ligue nationale

Paul Goldschmidt est un gars qui joue comme un MVP présentement pour les Cardinals. Il a produit 47 points et son OPS au-delà de la barre des 1.000 fait rêver.

Jazz Chisholm Jr. est électrisant et sa production est passée à un autre niveau chez les Marlins. 10 circuits et 37 points produits à Miami, ça se souligne.

Nolan Arenado et Manny Machado : quelle question difficile. Les deux sont dominants à souhait. Même si les chiffres de Machado sont meilleurs, Arenado (OPS de .829, 39 points produits) est un coup de coeur personnel et il mérite de commencer le match. Je ne vais cependant pas crier au meurtre si Machado est élu, bien au contraire.

Francisco Lindor s’est bien racheté après une saison 2021 difficile. Sa moyenne (.250) est un brin basse, mais il a produit pas moins de 45 points et il est l’un des moteurs du gros début de saison des Mets de New York.

Mookie Betts est un habitué du Match des étoiles, il a une énorme saison (OPS de .950, moyenne de .297, 16 circuits, 39 points produits), le match est au Dodger Stadium… je continue?

Joc Pederson mérite sa place au soleil. Frapper 13 circuits et avoir un OPS de .912 au Oracle Park de San Francisco, c’est un exploit qu’on doit souligner. Et de voir l’ancien des Dodgers, maintenant avec les Giants, au match présenté à Los Angeles, ce serait magique.

Kyle Schwarber s’attendait peut-être à jouer plus souvent comme frappeur de choix, mais avec la blessure de Bryce Harper, il est souvent dans le champ. Et malgré une petite moyenne, il frappe de nombreux coups sûrs importants pour Philly et ses 29 points produits se soulignent. Notons qu’il n’est pas mon choix préféré, mais que j’ai voulu le placer avant Ronald Acuna Jr. parce qu’il n’a pas assez joué pour être un partant à mes yeux.

Willson Contreras est seul au monde à Chicago et les chiffres (10 circuits, 23 points produits, OPS de .933) sont au rendez-vous. Will Smith, Tyler Stephenson et Yadier Molina, pour l’histoire, étaient parmi mes considérations.

Bryce Harper s’est rapidement adapté à son nouveau rôle de DH, lui qui est blessé, mais qui peut frapper. Et comme ça se passe bien (moyenne de .306, 14 circuits, 44 points produits, OPS de .992), le MVP en titre est mon choix.

Tags:

Match des étoiles

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois