Matt Olson : La surprise du chef Anthopoulos

Publié le 15 mars 2022

L'histoire d'amour entre les Braves d'Atlante et Freddie Freeman semble bel et bien terminée. Du moins sur papier, car dans le cœur des partisans, Freeman devrait toujours y être bien encré. Vous l'avez appris hier, Les Braves d'Atlanta ont un nouveau joueur de premier but, il vient des A's d'Oakland, il frappe comme une brute et il se nomme Matt Olson.

On ne sait toujours pas où évoluera Freddie Freeman la (les) saison(s) prochaine(s), mais ça, les Braves n'ont plus à s'en soucier. Les Braves ont décidé d'aller de l'avant et ont trouvé leur homme, Matt Olson. Peu enclin à dépenser les millions de dollars pour booster son équipe, Alex Anthopoulos réussit néanmoins toujours à rendre son équipe meilleure que ce qu'elle n'était, les moves de la mi-saison passée et le trophée de la Série mondiale sont là pour vous le prouver. Le chef Antho a beau manquer d'ingrédients, il sait toujours composer de savoureux menus et dans la plus pure tradition AA, l'arrivée d'Olson pourrait être une bénédiction.

Comme à la maison

Si Freddie Freeman devait se sentir chez lui à Atlanta, pour Matt Olson, natif de l'état de Géorgie, ça ne devrait pas prendre beaucoup de temps pour avoir le même feeling. En plus de bénéficier du retour de Ronald Acuña Jr. et probablement de celui de Marcell Ozuna, les Braves ajoutent à leur alignement un redoutable frappeur qui n'a rien à envier à personne.

Vous allez me dire « ben là, y'avait personne de mieux que Freeman! ». Certes, mais regardez le tweet ci-dessous et vous verrez où je veux en venir.

Ça n'est qu'une saison et sur l'ensemble d'une carrière il n'y a pas photo, mais pourquoi ne pas arrêter de comparer une bonne fois pour toutes? L'obsession de comparaison fausse tellement de jugements, on trouvera toujours meilleur joueur et on trouvera toujours pire. Matt Olson est tout simplement un solide joueur qui entre à peine dans son prime (il aura 28 ans à la fin du mois) et compte bien y rester.

Il est plutôt du genre pas pire face aux lanceurs gauchers, ce qui semble être un joli atout pour Brian Snikter.

Je suis certain que quelques bombes au mois d'avril à plus de 400 pieds par-dessus le Chop House du Truist Park rendront vite les partisans des Braves plus qu'heureux.

Avec en plus d'énormes progrès quant à la discipline dans la boite des frappeurs (31,4 % de retraits sur des prises en 2020 contre 16,8 % en 2021), c'est une belle arme que les Braves viennent de se payer.

Premier domino à tomber

Alex Anthopoulos, pour qui ça n'a pas été facile d'initier cet échange (entendez par là dire adieu à Freddie Freeman), il ne s'agit là que du premier domino à être placé sur la table. Il lui fallait un joueur de premier, il le tient. Plus jeune, moins couteux, agent libre pas avant 2024, Olson offre à son chef une marge de manœuvre dont bien des gérants aimeraient disposer. Anthopoulos n'a pas fini son marché.

Il est fort probable de voir Anthopoulos se magasiner un joueur de champ extérieur et probablement un lanceur. Ronald Acuña Jr. ne reviendra qu'au mois de mai et on ne sait pas encore qui va palier à son absence, car on ne sait pas non qui de Jorge Soler d'Eddie Rosario ou de Joc Pederson va rester ou partir.

Un lanceur serait également le bienvenu. On est loin encore de savoir qui et quand, mais vous savez comme moi que le patron des Braves aime travailler en silence.

En attendant, on ne peut que féliciter son courage et ne jamais oublier que quoi qu'il fasse, il le fait avant tout pour le bien de l'équipe. Il y aura toujours des déçus et des fâchés. Il est là pour faire sa job, et il le fait plutôt bien.

Partage

Par Sébastien Tabary

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram