Luis Arraez permet aux Padres de vaincre les Dodgers

Actualités

Pascal Harvey

Publié le 11 mai 2024 à 8h30

Jouant un premier match à domicile, hier, depuis qu’il est passé aux Padres de San Diego par voie de transaction, Luis Arraez s’est déjà fait plusieurs amis en ville alors qu’il a permis aux siens de vaincre les Dodgers de Los Angeles, grâce à un coup sûr opportun, en fin de neuvième manche.

Arraez, qui a débuté la saison 2024 dans l’uniforme des Marlins de Miami, a frappé un simple contre le releveur des Dodgers Michael Grove, permettant à son coéquipier Tyler Wade de croiser le marbre avec le point de la victoire. Les Padres l’ont emporté par la marque de 2-1.

Les deux grands rivaux californiens débutaient, hier, une série de trois matchs au Petco Park.

Tous s’attendaient à un véritable duel de lanceurs et personne n’a été déçu. Les partants Michael King (Padres) et Tyler Glasnow (Dodgers) ont donné tout un show. Les deux artilleurs ont œuvré durant sept manches et ont respectivement retiré 11 et 10 frappeurs sur des prises.

King n’a pas donné de point aux Dodgers sur deux coups sûrs, alors que Glasnow a permis un point et un seul coup sûr, une longue balle gracieuseté du receveur des Padres, Luis Campusano, lors de la troisième manche.

Avant de permettre aux siens de remporter un 21e gain cette saison, Arraez avait été blanchi à ses trois présences précédentes. Sa moyenne au bâton cette saison s’élève à .311.

Avec ce gain, les Padres se sont rapprochés à cinq matchs et demi des Dodgers, qui trônent au premier rang dans l’Ouest de la Nationale.

Les trois lanceurs utilisés par le gérant des Padres, Mike Shildt, ont été très avares face à la puissante attaque des Dodgers. King, Yuki Matsui et Robert Suarez n’ont permis que quatre petits coups sûrs aux visiteurs. Suarez a été crédité du gain, un deuxième pour lui en 2024. Évidemment, Michael Grove a vu un deuxième revers être inscrit à sa fiche cette saison.

Sans surprise, Mookie Betts (1), Shohei Ohtani (2), ainsi que Freddie Freeman (1), ont été les seuls membres des Dodgers à réussir des coups sûrs lors de cette défaite très honorable.

Du côté des Padres, seuls Arraez (1) et Campusano (2) ont réussi des coups sûrs dans ce match où l’opportunisme était à l’honneur.

Les Dodgers et les Padres sont deux des trois équipes les plus hot en ce moment dans la Ligue nationale. Los Angeles et San Diego ont remporté respectivement huit et sept de leurs dix derniers matchs. Les Phillies de Philadelphie ont aussi une fiche de 8-2 durant la même période.

Hier, les Phillies ont renversé les Marlins de Miami par le pointage de 8-2, alors que le partant Ranger Suarez a remporté un septième gain cette saison, sa fiche est de 7-0.

En fin d’après-midi aujourd’hui, le Canadien James Paxton (4-0) sera d’office pour les Dodgers, alors qu’il affrontera Matt Waldron (1-4) du côté des Padres.

Même si les 43 388 spectateurs présents au match d’hier ont assisté à un duel de lanceurs, les Dodgers (215) et les Padres (200) sont les deux seules équipes dans la Nationale à avoir marqué 200 points et plus jusqu’à présent cette saison. Les Rangers du Texas (201) est actuellement l’unique équipe de l’Américaine à avoir fait de même.

Gageons que Luis Arraez trouvera un autre moyen de se faire aimer par ses nouveaux partisans alors que l’enjeu est toujours très grands lors d’un duel face aux Dodgers.

  • Quatre manches lancées, six points et aucun retrait sur des prises pour Aaron Sanchez à Buffalo.
  • Mason Miller prend le temps de rencontrer ses fans partout où il va.
  • Orelvis Martinez blessé?
Tags:

Dodgers de Los Angeles, Luis Arraez, Michael King, Padres de San Diego, Tyler Glasnow

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard

Maxime Trudeau

Laisser un commentaire