Les Red Sox occupent le dernier rang dans l’Est

Actualité

Pascal Harvey

Publié le 7 mai 2022 à 8h30

Pliant l’échine 4-2 hier soir face aux White Sox de Chicago, les Red Sox de Boston glissent au dernier rang de la division Est de la Ligue américaine, tout juste derrière les Orioles de Baltimore.

Nous aurions pu faire un texte plus positif en mentionnant que les Orioles ne sont plus au dernier rang de leur division, mais nous avons préféré nous concentrer sur la débâcle des Red Sox.

D’ailleurs, les Orioles montrent une fiche de 7-6 au Camden Yards cette saison depuis qu’ils ont repoussé la clôture du champ gauche. Une autre mauvaise nouvelle pour les partisans des Red Sox.

Bien peu de gens auraient pu prédire ce début de saison plutôt misérable de la part de la troupe d’Alex Cora. L’arrivée surprise de Trevor Story et le fait que l’équipe ait participé aux séries éliminatoires en 2021 (et a eu du succès) laissaient présager de bien meilleurs jours pour les Bostonnais.

Les joueurs d’impact n’ont justement pas l’impact escompté. Story le premier ne frappe que pour une anémique moyenne de .212, n’ayant pas encore réussi à frapper la balle hors des limites du stade dans son nouvel uniforme.

La saison est jeune, diront certains, mais n’empêche qu’au sein de cette division, aucune équipe n’a droit à de mauvaises séquences. Les Red Sox accusent déjà un retard de neuf parties sur les Yankees, qui eux connaissent un remarquable début de campagne.

Les Yankees, les Rays et les Blue Jays s’acquittent bien de leurs tâches tandis que les Orioles tentent tant bien que mal de survivre en attendant que leurs jeunes se développement et deviennent des joueurs pouvant faire la différence.

Chez les Red Sox, l’histoire se dessine autrement en 2022. Le noyau de l’équipe est pourtant fort respectable avec les J.D. Martinez, Xander Bogaerts, Rafael Devers, Trevor Story et Alex Verdugo, en y ajoutant les jeunes Bobby Dalbec et Jarren Duran, tous les éléments sont réunis pour connaître du succès.

Difficile de croire que statistiquement parlant, l’offensive frise presque le ridicule cette saison.

Est-ce que la chimie entre les joueurs et le gérant Alex Cora s’effrite à un point où l’emploi de ce dernier serait en jeu?

Personne au sein de la formation semble vouloir agir à titre de leader et prendre les choses en main afin de ramener le paquebot sur une mer plus calme.

Hier, les Red Sox subissaient un 17e revers cette saison. Seuls les Nationals (19) et les Reds (22) cumulent plus de défaites qu’eux cette saison au sein du baseball majeur.

Dans la défaite, Nathan Eovaldi a donné trois points mérités aux White Sox sans recevoir l’appui offensif de ses coéquipiers, qui ont été limités à six coups sûrs par cinq artilleurs de Chicago, dont le partant et vainqueur Vince Velasquez.

Aujourd’hui, Boston tentera de mettre un terme à sa série de trois défaites alors que le Canadien Nick Pivetta montera sur la butte et sera opposé à Dylan Cease du côté des White Sox.

10e manche
  • Le releveur Sean Hjelle est plus grand que Randy Johnson.
  • Ça va bien dans la division Ouest.
  • Quelle performance.
  • Royce Lewis fait sa place dans les Majeures.
Tags:

Alex Cora, Nathan Eovaldi, Red Sox de Boston, Trevor Story

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Sébastien Berrouard