Les Orioles ne font qu’une bouchée de Luis Gil et des Yankees

Actualité

Félix Forget

Publié le 21 juin 2024 à 8h30

Depuis quelques jours, les Orioles et les Yankees se livrent un duel de poids lourds dans le Bronx. La série retenait évidemment l’attention en raison du calibre des deux équipes, mais aussi en raison de la tension entre les deux équipes depuis mardi.

Voir Aaron Judge et Gleyber Torres se faire atteindre mardi n’a pas plu aux Yankees, et voir Gunnar Henderson et Colton Cowser subir le même sort mercredi n’a pas plu aux Orioles.

Après avoir vu chaque équipe gagner l’un des deux premiers matchs, le vainqueur du match d’hier allait donc remporter la série…

Et les Orioles ont compris le message, eux qui l’ont emporté par la marque de 17-5. Rien de moins.

Dans la défaite, Luis Gil a connu un départ épouvantable. L’artilleur, qui est l’une des belles surprises de la saison, a accordé sept points mérités en 1,1 manche de travail dans ce qui a été, de loin, le pire départ de la saison pour un partant des Yankees.

Évidemment, il est possible d’attribuer le tout à la monstrueuse force de frappe de l’alignement des Orioles, mais on peut aussi se demander si Gil, qui revient d’une opération Tommy John, commence à s’essouffler un brin.

Il est rendu à 81 manches lancées cette saison, et son sommet en carrière (dans les mineures) est de 96 dans une même année. Ce n’est pas pour rien que certains le voyaient aller dans l’enclos malgré son très solide début de saison.

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, Gleyber Torres a dû quitter la rencontre en raison d’une blessure à l’aine.

La bonne nouvelle, c’est qu’à première vue, Aaron Boone ne croit pas qu’il s’agisse d’une blessure sérieuse. Libre à vous de le croire ou non.

Cela dit, donnons du crédit aux Orioles : ils n’ont fait qu’une bouchée de l’un des meilleurs lanceurs des Majeures cette saison. L’alignement fait peur… et il a terrassé deux des meilleurs lanceurs de la ligue cette saison dans les derniers jours.

Il y a eu Gil (qui a dégringolé parmi les meilleures MPM de l’Américaine) hier… mais il y a eu Zack Wheeler aussi il y a quelques jours.

Les Orioles ont démontré hier qu’ils sont à prendre au sérieux, et clairement, la lutte entre les Yankees et eux en sera une excitante d’ici la fin de la campagne.

Si les partants de l’équipe peuvent arrêter de se blesser, il y a énormément de potentiel à Baltimore.

  • Bonne écoute.
  • Quelle bonne idée.
  • Magnifique.
  • Des paroles touchantes de Reggie Jackson.
  • Belle performance de Ricky Tiedemann.
Tags:

Gleyber Torres, Luis Gil, Orioles de Baltimore, Yankees de New York

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard

Laisser un commentaire