À sa grande surprise, l’ancien premier but vedette Keith Hernandez verra son numéro retiré par les Mets de New York, avec qui il a joué entre 1983 et 1989. La cérémonie est prévue pour le 9 juillet prochain.

En entrevue avec la chaîne SNY, l’homme de 68 ans a souligné qu’il ne s’attendait pas du tout à être récompensé de la sorte.

Steve Cohen, qui ne l’avait pas appelé depuis le printemps dernier, lui a téléphoné mercredi matin. Incertain de la raison de cet appel, Hernandez l’a d’abord félicité pour les décisions prises par les Mets durant la saison morte. Après quelques minutes, Cohen l’a coupé pour lui apprendre la nouvelle, ce qui a jeté le principal intéressé en bas de sa chaise.

« J’ai été complètement pris par surprise. »– Keith Hernandez

Ayant fait son entrée chez les Cardinals de Saint-Louis en 1974, l’excellent défenseur au premier coussin a été échangé à New York en 1983. S’il ne voulait pas y être au début, il s’est vite habitué – et ça a notamment mené à la conquête d’une Série mondiale en 1986.

En sept ans chez les Mets, celui qui avait remporté l’ancien MVP a maintenu une moyenne au bâton de .297, tout en récoltant 80 circuits et 468 points produits.

Keith Hernandez a terminé sa carrière avec plusieurs distinctions en poche : deux championnats, cinq Matchs des étoiles, 11 Gants dorés, deux Bâtons d’argent, présence au Temple de la renommée des Cardinals et des Mets. Mais que son numéro #17 soit retiré, c’est différent.

« C’est le plus grand honneur qui peut être accordé à un joueur par une organisation. C’est quelque chose dont je n’avais jamais rêvé ou sondé. Les deux Temples de la renommée, c’est génial, mais un numéro retiré, c’est dans une différente stratosphère. Je suis sidéré, énormément honoré évidemment. C’est spécial, parce que ce sera là pour toujours. »– Keith Hernadez

Hernandez est le sixième membre de cette franchise à voir son numéro retiré. Le #14 (Gil Hodges), le #31 (Mike Piazza), le #36 (Jerry Koosman), le #37 (Casey Stengel) et le #41 (Tom Seaver) sont déjà hissés dans les gradins.