Éric Gagné : ses 84 sauvetages consécutifs soulignés par les Dodgers

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 4 juillet 2024 à 12h30

De 2002 à 2004, Éric Gagné a été le meilleur releveur de tout le baseball majeur, remportant le trophée Cy Young de la Ligue nationale en 2003 et étant nommé trois fois au Match des étoiles au cours de cette période. Le Québecois a terminé sa carrière avec 187 sauvetages, dont 84 consécutifs.

D’ailleurs, les Dodgers de Los Angeles ont souligné hier soir (mercredi) le 20e anniversaire de son 84e sauvetage consécutif en lui permettant d’entrer sous sa traditionnelle musique d’entrée « Welcome to the Jungle » et d’effectuer le lancer protocolaire sur le monticule du Dodger Stadium.

Le principal intéressé, qui n’en demandait pas plus, en a profité pour lancer une prise à l’actuel closer de la formation californienne, Evan Phillips.

Chaque fois que je mets les pieds sur ce terrain, c’est comme une église pour moi. C’est mon bureau au sommet de ce petit monticule et entrer ici avec toute l’histoire, les Tommy Lasorda, les Don Drysdale, les Sandy Koufax de ce monde, c’est une leçon d’humilité.

La marque de sauvetages consécutifs du Québécois est toujours la plus longue séquence de l’histoire de la MLB. Cela a duré 87 manches et deux tiers au cours desquelles Gagné a retiré 139 frappeurs sur des prises tout en ne permettant à aucun des 123 coureurs hérités de marquer. Il a accordé un total de deux points et aucun circuit durant cette période.

Et le gérant des Dodgers Dave Roberts n’a pas tari d’éloges envers son ancien coéquipier

C’était comme un dessin animé, les gars n’avaient aucune chance. Je me souviens d’être allé au champ centre et de m’être mis un peu au défi de ne pas porter mon gant lorsque le tir était lancé.

Gagné avait signé avec les Dodgers en tant que joueur autonome en 1995 et avait commencé sa carrière comme partant. Mais après avoir éprouvé des difficultés dans ce rôle, il avait été converti en releveur.

On peut dire que cela se sera avéré l’une des meilleures décisions de sa carrière.

Par la suite, le droitier a lancé avec parcimonie en 2005 et 2006 après avoir subi des opérations au coude et au dos. Malheureusement pour lui, les Dodgers ne l’ont pas resigné.

Il a ensuite évolué pour les Rangers du Texas et les Red Sox de Boston en 2007, alors que ces derniers ont remporté la Série mondiale, avant de terminer sa carrière à Milwaukee l’année suivante.

  • Bo Bichette a mal à l’avant-bras.
  • Yimi Garcia a lancé hier. Il se sent bien.
  • Anthony Volpe perd son poste de premier frappeur.
  • Chris Antonetti ne voulait pas aller chez les Mets.
  • Giancarlo Stanton progresse vers un retour.
Tags:

Dave Roberts, Dodgers de Los Angeles, Éric Gagné

Articles similaires

Félix Forget

Sébastien Berrouard

Félix Forget

Laisser un commentaire