Les Dodgers ont encore plusieurs lacunes à combler

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 28 mai 2024 à 12h30

Avec toutes les acquisitions qu’ils ont fait durant la saison morte, les Dodgers de Los Angeles croyaient peut-être pouvoir s’acheter un championnat en 2024 et lors des saisons suivantes.

On est cependant très loin du compte, et force est d’admettre que 1.4 milliard de dollars plus tard, il reste encore beaucoup de travail à effectuer.

À commencer par la position d’arrêt-court, alors que Mookie Betts n’est clairement pas une solution viable si la formation californienne veut remporter les grands honneurs. Sans parler des difficultés offensives de Gavin Lux au deuxième but qui agrandit le trou béant laissé au milieu de l’avant-champ.

Un bon bâton évoluant à la position numéro six devra donc être ajouté d’ici la date limite des transactions, afin de pousser Betts au deuxième coussin et ainsi sortir le léthargique Lux de l’alignement.

Et là, on ne parle pas de l’attaque anémique générée par les joueurs du champ extérieur, ni des hypothétiques blessures qui peuvent survenir à tout moment et qui nécessiteraient l’arrivée d’un autre cogneur de qualité.

De l’autre côté de la balle, les problèmes de l’enclos de releveurs devraient s’atténuer lorsque que leurs quatre artilleurs blessés, Evan Phillips, Ryan Brasier, Brusdar Graterol et Joe Kelly, seront de retour sur la butte

Malgré tout, les Dodgers devront probablement ajouter un autre bras pour faire équipe avec Phillips en fin de match.

Et c’est alors que le nom de Kenley Jansen des Red Sox de Boston fait surface. L’ancien de Los Angeles affiche présentement une moyenne de points mérités de 3,06 en 18 apparitions au monticule, en plus d’avoir cumulé neuf sauvetages au Massachussetts.

Tout cela pour dire qu’il faudra ajouter quelques autres millions de dollars au 1.4 milliard de dollars déjà dépensés cet hiver si les Dodgers veulent aspirer à un premier championnat depuis 1988 si on exclut la saison écourtée de 2020.

Tags:

Dodgers de Los Angeles, Gavin Lux, Kenley Jansen, Mookie Betts

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Laisser un commentaire