Les Dodgers font la fête au Yankee Stadium

Actualités

Pascal Harvey

Publié le 9 juin 2024 à 8h30

Pour un deuxième match consécutif, Teoscar Hernandez aura fait la différence, mais dans le cadre d’un duel beaucoup moins chaudement disputé que la veille.

Hernandez a frappé deux coups de circuit, dont un grand chelem, et il a produit six points alors que les Dodgers se sont assurés de remporter les honneurs de la série face aux Yankees, à New York.

Les hommes de Dave Roberts ont marqué 11 points au moyen de 11 coups sûrs, se sauvant avec un gigantesque gain de 11-3.

La remarquable performance d’Hernandez a fait ombrage à celle d’Aaron Judge, qui a profité de ce match face à des adversaires de premier plan pour frapper, lui aussi, deux longues balles.

Rappelons que vendredi, en ouverture de cette série, Teoscar Hernandez avait permis aux siens de signer un gain de 2-1 grâce à un coup de deux buts productif, en début de 11e manche. Cette fois-ci, le Dominicain n’a pas attendu avant de se mettre en évidence. L’ancien des Jays a réussi sa première longue balle de la soirée dès la deuxième manche contre le partant des Yankees, Nestor Cortes, une claque en solo qui ouvrait la marque.

Ce n’est qu’en huitième manche, alors que les Dodgers menaient 4-2 au pointage, qu’Hernandez a étiré les bras en catapultant l’offrande de Tommy Kahnle de l’autre côté de la clôture, permettant ainsi aux siens d’ajouter quatre autres points. Ses six points produits réussis hier égalaient sa meilleure production en carrière pour un même match.

Son grand chelem face à Kahnle était son deuxième cette saison et un cinquième depuis son entrée dans les Majeures, en 2016.

À sa première saison dans l’uniforme des Dodgers, Hernandez se démarque parmi une multitude de joueurs étoiles. Ses six points produits réussis hier le propulsent au premier rang de son équipe, grâce à un total de 47 depuis le début de la campagne. L’athlète de 31 ans démontre beaucoup d’opportunisme en 2024, lui qui a fait marquer à 35 reprises des coureurs en position de croiser le marbre. À ce chapitre, il devance Freddie Freeman (32), Will Smith (28), Mookie Betts (26) et Shohei Ohtani (20).

Les amateurs des Dodgers ont, à maintes reprises, reproché aux leurs de manquer d’opportunisme en octobre, mais la venue de Teoscar Hernandez et sa production avec des coureurs devant lui devrait les rassurer.

Comme c’est l’habitude depuis plusieurs semaines, surtout en l’absence de Juan Soto, Aaron Judge a été le meilleur des siens en réussissant deux autres coups de canon, ses 22e et 23e de la saison. Il mène toujours les Majeures au chapitre des longues balles et se retrouve au deuxième rang pour les points produits avec 57. José Ramírez des Guardians de Cleveland mène avec 61.

Le partant des Dodgers, Gavin Stone, n’a pas été spectaculaire, mais il en a fait juste assez, permettant aux siens de résister aux tentatives des Yankees de s’imposer en début de partie. Stone (7-2) a parcouru cinq manches et deux tiers tout en permettant deux points aux locaux, au moyen de huit coups sûrs, dont un circuit en solo de Judge en troisième manche.

Les Yankees tenteront de se relever aujourd’hui et ils doivent le faire afin d’éviter la balayage à leurs partisans. C’est sur les épaules du dominant Luis Gil (8-1) que reposera la pression de remporter le dernier match de cette importante série. Il fera face à Tyler Glasnow (6-4).

  • Gleyber Torres fait trop d’erreurs.
  • Yordan Alvarez voit les Astros se relever.
Tags:

Aaron Judge, Dodgers de Los Angeles, Teoscar Hernandez, Yankees de New York

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Laisser un commentaire