Les Blue Jays ont perdu George Springer et un match de fou hier soir

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 22 juin 2022 à 8h46

Hier soir, pour le deuxième match d’une série de trois dans le sud de Chicago, les Blue Jays ont envoyé Kevin Gausman sur le monticule. Il a fait face à Dylan Cease pour les White Sox.

Gausman s’est repris de ses derniers départs plus difficiles (six manches lancées, deux points mérités, sept K), mais son opposant a été meilleur. En six manches, il n’a pas donné de point et a passé 11 gars dans la mitaine, dont les cinq premiers du match. Il avait aussi un no-no après cinq manches.

Jusque là, c’était un match sans histoire. Puis, ça a commencé. Les Blue Jays se sont inscrits à la marque en septième via un circuit en solo d’Alejandro Kirk.

Puis, en huitième, Cavan Biggio, qui n’était pas un partant, a poussé Matt Chapman au marbre pour égaler la marque.

Il frappait à la place de George Springer. Pourquoi?

Parce que le DH du jour, qui joue normalement au centre, avait mal au coude, ont annoncé les Blue Jays. Sa blessure remonte à il y a quelques jours et ce soir, Springer ne jouera pas. Demain non plus puisque les Jays ont une journée de congé.

Notons qu’au cours de ce match, l’arbitre derrière le marbre a connu la pire joute de la saison, ratant 29 appels. Il a notamment mis Santiago « good guy » Espinal hors de lui.

Pete Walker aussi s’est fâché contre l’arbitre Doug Eddings, ce qui a mené à l’expulsion de l’entraîneur des lanceurs de Toronto.

Les Jays ont pris une avance de 4-2 pendant la huitième manche, donc, avant de voir Jordan Romano saboter une avance de deux points pour ramener les deux équipes à 4-4 en fin de neuvième.

Et sans Bradley Zimmer, il aurait perdu le match…

Là, ça a été le festival du sabotage. Les Jays ont marqué une fois en 10e avant de voir Tim Mayza saboter l’avance. Même chose pour la 11e manche avec Matt Gage, qui était là en longue relève.

En 12e, les Jays n’ont finalement pas marqué et les White Sox se sont sauvés avec la victoire. Résultat? Cinq lanceurs utilisés en relève (5.2 manches) pour les Blue Jays, qui ont quand même fini par échapper le match, au final.

Notons qu’en fin de match, après avoir vu Gabriel Moreno frapper pour Bradley Zimmer, Otto Lopez a pris sa place pour aller jouer au champ centre. C’était son premier match de la saison en haut après avoir été rappelé il y a quelques jours déjà.

Il n’a pas frappé, mais il a fini le match à la position #8, ce qui est un atout intéressant considérant la blessure de George Springer. C’était la première fois qu’il jouait défensivement dans les Majeures, lui qui a été frappeur suppléant une fois en 2021.

Mais notons aussi qu’à ses 32 derniers matchs avant celui d’hier, Raimel Tapia a une moyenne de .301…

Cela a donc resserré une course aux séries qui, ma foi, promet d’être absolument excitante au cours des trois prochains mois et demi.

10e manche
  • Ah, j’oubliais : les fans veulent encore la tête de Tony La Russa.
  • Trois circuits en cinq manches hier pour Isaac Paredes dans une victoire de Tampa contre les Yankees.
  • Victoire des Red Sox hier, qui vont bien depuis un mois et demi.
  • Les Guardians sont en feu ces temps-ci. Ils mènent la centrale avec les Twins.
  • Max Scherzer a lancé (départ de réhabilitation) dans le AA hier et il a affirmé avoir hâte de revenir dans les Majeures. Il ne veut plus lancer dans les mineures.
Tags:

Blue Jays de Toronto, George Springer, Otto Lopez, White Sox de Chicago

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard