Les Blue Jays étaient une équipe mystère dans le derby Corey Seager

Publié le 09 décembre 2021

Corey Seager a obtenu l’un des plus gros contrats de l’histoire du baseball majeur. À 325 M$ sur dix ans, le joueur d’arrêt-court a fait sauter la banque et a obtenu le sixième plus gros contrat garanti de l’histoire du baseball.

Les Dodgers, qui vont chercher à le remplacer avec Carlos Correa, étaient du lot. C’était les deux équipes les plus en vue dans le dossier une fois qu’on a compris que les Yankees n’iraient pas jusque là.

Mais il y avait d’autre clubs dans le lot, clairement. On ne savait pas forcément qui, mais on se doutait qu’à la fin, le téléphone n’avait pas seulement sonné deux fois.

Et selon les informations de Jeff Passan, qui a parlé à des dizaines d’intervenants du monde du baseball pour écrire le papier de l’année (un des bons textes de 2021, du moins) sur les derniers jours avant le lockout, les Blue Jays étaient une équipe mystère pour l’ancien des Dodgers.

https://twitter.com/JeffPassan/status/1468935436747919360

Jusque dans les derniers moments, les Blue Jays étaient là. À la fin, ceci dit, il était clair que le club de la Ville-Reine ne voulait pas égaler l’offre des Rangers et les dirigeants des Jays savaient qu’ils ne l’auraient pas.

Évidemment, qu’importe le prix auquel il aurait signé, les Blue Jays auraient dépassé leur budget prévu pour 2022. Mais pour un gars comme Seager, qui frappe de la gauche en plus, ça vaut la peine.

Ceci dit, je ne sais pas si Kevin Gausman serait débarqué en ville si Seager avait signé. Pourquoi? Par manque d’argent, certes, mais aussi parce que Toronto a mis toute son attention sur Kevin Gausman afin de ne pas se le faire voler par les Mets. Et ça a marché puisque celui qui était LA priorité chez les lanceurs pour Toronto est un membre des Blue Jays pour cinq ans.

Comme Marcus Semien a signé 24 heures avant Seager et que les Jays n’auraient pas pu signer les deux comme les Rangers l’ont fait, on peut en déduire qu’au moment où ils ont officiellement échappé Semien, leur attention s’est tournée sérieusement vers Seager – et Gausman, ultimement. Ramener Semien était une priorité à Toronto en vue de la saison morte.

Signer Seager aurait eu des implications différentes pour les Jays, par contre. Après tout, il n’aurait pas pris le chemin du deuxième but à Toronto comme l’a fait Seager. C’est donc Bo Bichette qui aurait pris la position #4 à Toronto.

Ce n’est pas la première fois que les Jays veulent mettre la main sur un arrêt-court depuis que Bichette est dans les Majeures. Après la saison 2019, Didi Gregorius était dans la mire du club. L’an dernier, c’était Francisco Lindor. Et cette année, ça aura été Corey Seager.

Comme les Blue Jays sont officiellement prêts à aller chercher un arrêt-court, à mettre de l’argent sur la table et parce que leur besoin à l’avant-champ est criant, est-ce que d’aller chercher un joueur de troisième but sera important? Est-ce que Trevor Story sera dans la mire du club après le conflit de travail? Est-ce que Carlos Correa le sera?

Suite à la signature de Gausman, je pense qu’il faudrait que Correa mette beaucoup d’eau dans son vin et que son ami George Springer soit particulièrement persuasif pour convaincre Correa de déménager au Canada. Je n’y crois pas, mais à ce point-ci, qui sait?

Partage

Par Charles-Alexis Brisebois

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram