Les Blue Jays en sont rendus à faire frapper Nathan Lukes au sixième rang

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 25 mai 2023 à 12h30

Si on oublie le match de mardi, les Blue Jays sont dans une passe difficile en ce moment. Pourquoi? Parce que l’attaque n’est pas au rendez-vous.

Mardi, ça roulait bien… mais ça ne change rien : mercredi, le naturel était de retour.

Évidemment, les blessures commencent à affecter le club (Santiago Espinal est blessé et Danny Jansen n’est pas en forme aujourd’hui), mais quand même.

En parlant de Jansen, il a passé une IRM ce matin.

https://twitter.com/thehazelmae/status/1661758545245745155

En plus des blessés, il y a des gars qui ne roulent pas à plein régime. Et comme les Jays affrontent ces temps-ci de gros lanceurs gauchers à Tampa, John Schneider brasse sa soupe.

Voici ce que ceka donne aujourd’hui avec cinq gauchers dans l’alignement.

Jamais les Rays ne vont affronter deux droitiers de suite (sauf si un frappeur suppléant embarque) et certains réguliers ont congé.

Whit Merrifield a droit à du repos et George Springer a un congé planifié.

Mais est-ce que de faire frapper Daulton Varsho au deuxième rang est optimal? Je ne sais pas. Tant qu’à faire, un Brandon Belt n’aurait pas été une vilaine option.

Même, à la limite, un Kevin Kiermaier. Il roule bien depuis le début de la saison.

Je suis surtout fasciné de voir que deux blessures plus tard (Jansen et Espinal), Nathan Luke frappe au sixième rang, devant Alejandro Kirk.

Non, Kirk n’est pas parfait et il y a la question de gaucher/droitier… mais sixième? Pour un gars qui a 10 at bats dans le baseball majeur parce qu’on ne lui fait jamais confiance?

Le club est à deux blessures d’arriver à un tel résultat? Ça dénote un problème de profondeur qui est flagrant en ce moment.

Peut-être que John Schneider me fera ravaler mes paroles, mais on verra.

Tags:

Blue Jays de Toronto, Nathan Lukes

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Félix Forget