Les attentes sont maintenant plus élevées à Boston

Actualités

Pascal Harvey

Publié le 2 juin 2024 à 8h30

Jusqu’à présent, la saison 2024 des Red Sox de Boston peut être considérée de mi-figue, mi-raisin. Les équipiers d’Alex Cora jouent pour .508 en vertu de leur fiche de 30 victoires contre 29 revers étant privés de joueurs de qualité tels Trevor Story, Tristan Casas et plus récemment Tyler O’Neill.

Malgré le fait que son équipe se retrouve au milieu du classement de la section Est de l’Américaine, au début du mois de juin, Sam Kennedy, le président du club se dit insatisfait du rendement de sa formation.

Hier, face aux Tigers de Detroit, les Red Sox ont bien performé grâce à la solide performance en attaque du jeune joueur de deuxième coussin, Enmanuel Valdez. Ce dernier a réussi deux coups de circuit et produit trois points alors que son équipe a doublé les Tigers par la marque de 6-3.

En début de campagne, on voyait la saison 2024 des Red Sox comme une année de transition. Le gérant Alex Cora incorporait de jeunes joueurs prometteurs à son alignement et certains vétérans devaient prouver qu’ils avaient encore l’énergie pour mener la formation à bon port.

Les Red Sox ont montré, à quelques occasions, qu’ils pouvaient peut-être brouiller les cartes au sein d’une division ultra-compétitive, mais depuis, leur rendement face aux formations qui jouent pour plus de .500 s’est gâté et la réalité des blessures y est pour quelque chose.

Pour Kennedy, ce rendement n’est plus suffisant et il montre des signes d’impatience en soulignant que son équipe ne performe pas au niveau qu’elle devrait. Les propos de Kennedy mettent une certaine pression sur le gérant Cora qui ne peut faire de miracle avec un alignement nettement inférieur à celui des Yankees et des Orioles.

Peut-être que les performances des Red Sox en début de campagne étaient de la poudre aux yeux, mais pour le président de l’équipe, les choses doivent s’améliorer à un rythme plus soutenu et stable.

Kennedy ne badine pas et pointe directement son attaque et sa défensive. Les Red Sox viennent au 14e rang pour les points marqués et sont derniers en défensive en ce qui concerne leur pourcentage d’efficacité. Tout ceci vient bien sûr assombrir les belles performances du personnel de lanceurs des Sox, qui se classe au troisième rang de la Ligue américaine avec une moyenne de points mérités à 3.27.

En résumé, les Red Sox ne réussissent pas les jeux de base et ceci fait une grande différence au chapitre des victoires.

Le président des Red Sox croit toujours que son club est talentueux malgré l’afflux de plus jeunes joueurs, mais il est convaincu que le jeu de son équipe doit s’élever d’un cran d’ici la fin de la saison, car sinon le bilan sera pour lui négatif et difficile à accepter.

Malgré la pression mise par Kennedy qui mentionne que les blessures ne sont pas une excuse valable pour expliquer le rendement de son équipe, il faut être lucide et se dire que les Sox sont encore à quelques saisons de devenir de véritables aspirants.

Les lanceurs doivent continuer de bien faire et l’attaque doit marquer des points au moment opportun afin que l’équipe puisse se donner des chances de victoires.

Est-ce qu’Alex Cora, qui avait vu son contrat renouvelé jusqu’en 2024, voit les propos de son président comme un élément de motivation ou comme un signal que son temps à Boston est compté et qu’il aura avantage à regarder ailleurs?

Personnellement, j’opte pour la deuxième option, car le nom de Cora circule au sein d’autres équipes qui cherchent un gérant de sa trempe.

Tags:

Alex Cora, MLB, Red Sox de Boston, Sam Kennedy

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Laisser un commentaire