L'entraînement invisible : ce que Fernando Tatis Jr. doit absolument changer

Publié le 15 mars 2022

Permettez-moi de douter du sérieux de Fernando Tatis Jr. dans toutes les sphères de sa profession.

Alors que le baseball vient à peine de faire son retour, alors que les joueurs viennent à peine de rejoindre le camp d'entrainement, alors que nombre d'entre eux viennent de trouver un nouveau domicile, alors que les partisans que nous sommes sont tout excités par tout cela, Fernando Tatis Jr. n'a trouvé d'autre moyen que de se briser un poignet après avoir voulu jouer au motard au mois de décembre dernier.

L'un des accidents, qui a eu lieu cet hiver en République dominicaine, ne s'est finalement fait ressentir que dernièrement alors que Tatis Jr. prenait des élans avec une hache dans son ranch.

On ne le verra pas sur un terrain avant un bon trois mois.

Coutumier du fait

L'excellent joueur des Padres de San Diego démarrera donc sa quatrième saison dans la MLB sur la liste des blessés. Poche pour les Padres, eux qui ont fortement envie de se racheter auprès de leurs fans pour leur médiocre saison 2021. Mais ils devront se passer à nouveau de leur superstar et devront tenter de ne pas se laisser distancer par les Dodgers et les Giants, les deux ténors de la division. Autant dire mission impossible.

Fernando Tatis Jr. n'a joué à date qu'une seule saison complète. C'était en 2020, et il avait pris part à 59 matchs sur les 60 prévus au calendrier. Une saison sûrement trop courte pour qu'il ait le temps de se blesser. Car oui, Tatis Jr. est un abonné à la liste des blessés.

On lui pardonnera ses nombreux accidents de travail. Par contre, il est plus difficile de lui trouver une excuse lorsqu'on connait la cause de la dernière en date.

Quand on est joueur de baseball professionnel, il y a des choses qu'il ne faut pas faire. Je ne dis pas qu'il faut vivre dans un bunker et se déplacer sans cesse avec chauffeur et des gardes du corps, mais il faut tout au moins éviter de prendre certains risques. On prévoit toujours un minimum d'éviter ce qui pourrait nous être préjudiciable.

Le step le plus important pour devenir un grand

Quand on vaut 340 millions de dollars, on n'est pas invincible pour autant. On n'a pas tous les droits, on a surtout certaines obligations. Parmi ces obligations, on a celle de devoir se présenter au travail tous les jours pour faire sa job correctement. Tatis Jr. est jeune (23 ans), riche, célèbre, fougueux, il veut sûrement avoir du fun comme tout le monde et ne voulait sans doute pas mal faire. Il était chez lui, en vacances, mais sur ce coup-là, il n'a pas réfléchi à 100 %.

Je me mets à la place du boss des Padres et j'essayerais tant bien que mal de garder mon calme. Je tire mon chapeau à A.J. Preller, qui a été plutôt conciliant avec sa superstar.

En effet, le contrat de Fernando Tatis Jr. (et des joueurs professionnels en général) contiennent des clauses spéciales leur interdisant (ou leur suggérant) de ne pas participer à des activités qui pourraient nuire à leur travail, comme faire de la moto, du ski, sports de combat ou toute autre activité forte en adrénaline. On se souviendra du défunt Jose Fernandez, qui a perdu la vie suite à un accident de bateau où, semble-t-il, la vitesse en est la cause principale. Tatis Jr. joue avec le feu.

Les Padres ne sont pas allés très loin dans l'analyse et n'ont pas voulu ou n'ont pas « choisi » de relier cette blessure à l'accident et de pénaliser ainsi Tatis Jr.

Il faut savoir que les Padres auraient pu rompre le contrat du jeune joueur, ce qui n'est pas rien. Ils ne le feront cependant pas.

Bref, j'ai l'impression que cette blessure ne sera pas la dernière du joueur des Padres de San Diego. Aussi talentueux soit-il, Tatis Jr. doit clairement murir dans certains aspects de son statut avant de devenir le modèle, l'icône que la MLB veut qu'il soit.

J'aime parler de l'importance de l'entraînement invisible.

Si Tatis Jr. ne veut pas devenir le Neymar Jr. du baseball, il doit vite comprendre que ce qu'il fera en dehors du terrain est au moins deux fois plus important que ce qu'il fera sur le terrain. Tout le monde n'est pas Vladimir Guerrero (Sr.), vous comprendrez!

Il n'est pas trop tard pour celui qui a promis d'arrêter de faire de la moto, mais il a déjà brûlé quelques cartes.

Partage

Par Sébastien Tabary

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram