La solution au problème des Marlins, selon Alex Rodriguez

Actualité

Maxime Lauzier

Publié le 29 janvier 2018 à 11h00

Pour plusieurs, les Marlins de Miami sont la risée du baseball depuis 25 ans. Malgré leurs deux titres de la Série mondiale (1997 & 2003), la franchise n’a jamais vraiment connu de succès soutenu. Depuis tout ce temps, on se questionne encore sur la viabilité d’une équipe de baseball majeur dans le sud de la Floride.

Pour y avoir résidé longtemps, Alex Rodriguez, mieux connu sous le diminutif de A-Rod, connait très bien le marché de Miami. Il s’est d’ailleurs prononcé sur le sujet, lors d’une téléconférence qui a eu lieu vendredi, afin de promouvoir son nouveau poste d’analyste à ESPN pour le Sunday Night Baseball.

Une solution simple

Photo : Brad Penner-USA TODAY Sports

Celui qui a aussi considéré acheter la franchise a une vision très claire de ce qu’il aurait fait pour augmenter la popularité de l’équipe : repêcher des joueurs locaux.

Miami has the potential to be one of the best baseball markets in the world. – A-Rod

En effet, selon lui, Miami a le potentiel d’être l’un des meilleurs marchés de baseball dans le monde, rien de moins. Toujours selon lui, les meilleurs joueurs de baseball de la planète résident probablement dans un rayon de 500 miles autour du stade des Marlins.

A-Rod prend en exemple Jimmy Johnson, un recruteur de football à l’Université de Miami. Johnson recrute des joueurs locaux qui, autrement, seraient certainement allés jouer ailleurs. Il faut aussi tenter de ramener ceux qui viennent de la Floride et qui jouent ailleurs, comme Manny Machado et Eric Hosmer (qui est joueur autonome présentement).

Ça semble bien simple, mais est-ce compatible avec le plan Jeter?

Jeter et Rodriguez sur la même page?

On le sait, Derek Jeter a perdu beaucoup de plumes au niveau de popularité depuis qu’il est la tête d’affiche du nouveau groupe qui gère les Marlins. Est-ce qu’il devrait s’inspirer des propos d’Alex Rodriguez?

https://passionmlb.test/2018/01/suis-marlins-envers-contre/

Eh bien, on ne sait pas si ça fait partie d’un plan, ou si ce fait a pu jouer dans la balance pour compléter la transaction, mais Lewis Brinson – le top prospect obtenu des Brewers dans la transaction Christian Yelich – est un natif de Coral Springs en Floride. Sa venue a d’ailleurs été généralement bien reçue par les fans. C’est en fait la seule chose positive qui semble provenir de Miami depuis le début de l’hiver! Comme quoi A-Rod n’a pas tout faux!

Bien sûr, Jeter doit aussi composer avec la contrainte budgétaire présentement. Il n’ira donc pas payer le gros prix pour l’agent libre J.D. Martinez, lui aussi natif de Miami, mais peut-être devra-t-il y penser sérieusement dans le futur, pour son repêchage ou ses prochains mouvements?

Au final, un «mariage» Jeter/Rodriguez aurait peut-être été l’idéal pour Miami!?

Tags:

Articles similaires