La saison de rêve de Justin Verlander se poursuit face aux Mariners

Publié le 24 juillet 2022

La balle rapide de Justin Verlander a atteint 99 milles à l'heure à quatre reprises lors de la septième manche, hier, face aux Mariners de Seattle, une autre preuve que le vétéran droitier ne ralentit pas dans sa quête d'un autre trophée Cy Young.

Verlander et les Astros ont vaincu les Mariners par la marque de 3-1 pour ainsi creuser l'écart entre les deux équipes au classement dans l'Ouest de l'Américaine.

Pour le lanceur de 39 ans, il s'agissait d'un treizième gain cette saison, un sommet dans les Majeures.

Les statistiques enregistrées par Justin Verlander hier sont du déjà vu. Une autre sortie où le vétéran a pu faire étalage de tout son savoir-faire en ne permettant pas à l'attaque des locaux de prendre son envol. Verlander a lancé durant sept manches, ne donnant qu'un point sur quatre coups sûrs aux hommes de Scott Servais. Il a de plus enregistré neuf retraits au bâton dans le cadre de son 18e départ de la saison.

Ce qui est phénoménal dans le cas du numéro 35 des Astros, c'est que sa moyenne de points mérités se retrouve encore sous la barre des 2.00 à ce stade-ci de la saison. En fait, elle se situe à 1.86, le plaçant au troisième rang dans les Majeures, derrière Shane McClanahan des Rays à 1.71 et Sandy Alcantara des Marlins à 1.76.

Cette autre performance hors de l'ordinaire de Verlander a fait dire à son gérant Dusty Baker que son lanceur lui faisait penser à des grands tels Bob Gibson et Tom Seaver. Tout un compliment venant de la part d'un homme qui en a vu d'autres.

À ses cinq derniers départs, le droitier des Astros est quasiment parfait en montrant un dossier de 5-0 avec une moyenne de points mérités de 0.79.

Carlos Santana a été le seul obstacle sur la route de Verlander hier, en frappant son neuvième coup de circuit de la saison, une claque en solo survenue après un retrait en septième manche.

La dernière fois où Justin Verlander avait lancé quatre rapides atteignant 99 milles à l'heure dans un match remonte à 2013, alors qu'il portait les couleurs des Tigers de Détroit, il avait alors 30 ans.

Depuis son opération de type Tommy John, Verlander dit se sentir de mieux en mieux. Il mentionne être devenu une version plus jeune de lui-même.

Disons que les adversaires des Astros d'ici la fin de la saison ne verront pas ça comme une bonne nouvelle. Les troupiers de Dusty Baker ont remporté hier un 63e gain et ils possèdent une confortable avance de 12 matchs sur les Mariners de Seattle, qui viennent au deuxième rang dans l'Ouest.

De plus, les Astros ont le numéro des Yankees de New York cette saison. Advenant que les deux équipes croisent le fer en séries 2022, ils pourraient jouer le rôle de favoris, malgré la très solide saison des Bombardiers du Bronx à venir jusqu'à présent.

Partage

Par Pascal Harvey

Amateur de baseball depuis longtemps, il connait son sport sur le bout de ses doigts.

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram