La MLB désire contrôler le nombre de coups de circuit

Actualité

Maxime Lauzier

Publié le 25 février 2018 à 12h00

En 2017, les balles étaient de toutes les tribunes. Que se passait-il? Un nombre historique de coups de circuit a été enregistré, une balle n’attendait pas l’autre pour quitter les 30 stades de la ligue et plusieurs histoires faisaient la manchette. Les balles étaient-elles dopées? Différentes? Pourquoi cette grande différence?

Tant de questions et si peu de réponses, si ce n’est que la grogne des lanceurs, les points d’interrogation et la MLB qui niait la responsabilité des balles dans tout ça. Enfin bref, ne pensez pas qu’en 2018 il en sera autrement. Nous n’en sommes qu’aux camps printaniers que déjà les balles sont au coeur d’un débat.

Photo : deadspin.com

Pas de répétition

Dans une tentative de mieux contrôler le nombre de coups de circuit, donc d’en réduire le nombre, les grandes instances de la MLB ont demandé aux équipes de conserver les balles dans un climat à température contrôlée. En gros, de mettre les balles dans un endroit frais.

Pourquoi? Parce que des températures sèches peuvent faire en sorte que les balles soient plus glissantes et «vivantes», ce qui pourrait être un facteur concernant les circuits. La MLB désire donc mener une étude cette saison avec cette pratique et mesurer ses effets sur la balle. Selon les résultats, le baseball majeur pourrait demander aux équipes en 2019 de conserver les balles dans un humidificateur.

L’entraîneur des lanceurs de Houston, Brent Storm, compare une balle utilisée en saison régulière et une de la Série mondiale. Photo : TOM VERDUCCI/SI

C’est donc à demi-mot que les Majeures avouent que quelque chose est différent avec ses balles. Rob Manfred ne confirmera sans doute pas que celles-ci étaient au coeur du problème, s’il en était un en 2017, mais de par cette expérience, il est clair que la MLB veut trouver un moyen de combler tout le monde et de ranger les artilleurs de son côté. Car si les frappeurs sont heureux d’ajouter des longues balles à leur fiche, c’est loin d’être le cas pour les lanceurs.

Dossier à suivre, parce que si cela permet d’avoir un certain «contrôle» sur les coups de circuit, peut-être qu’un certain équilibre pour rendre tout le monde heureux verra le jour.

Source : Business Insider

Tags:

Articles similaires