La Classique mondiale est à l’origine du lent départ de Francisco Lindor selon son gérant

Actualité

Antoine Desrosiers

Publié le 7 juin 2023 à 16h00

Est-ce que la Classique mondiale de baseball qui s’est tenue en février et mars dernier pourrait être à l’origine du lent départ du joueur d’avant-champ des Mets de New York, Francisco Lindor?

Aux yeux du gérant des Mets Buck, Showalter, cela pourrait être une partie de la réponse.

Depuis le début de la saison, le meneur de club new-yorkais soutient que les chiffres de Lindor sont largement en deçà des attentes.

« En prenant du recul, je crois que ça a eu des effets. D’amorcer la compétition à ce moment-là de l’année ça peut fatiguer un peu », a admis le gérant après la défaite des siens aux mains des Brewers de Milwaukee, mardi.

Depuis le début de la campagne 2023, le Portoricain ne frappe que pour .213 (.213/.284/.404) avec 10 longues balles et 40 points produits.

Buck Showalter en est venu à cette conclusion en discutant d’Omar Narvaez, qui a aussi participé à l’évènement et qui vient de revenir d’une blessure de deux mois.

Ainsi, les Mets auraient perdu les services de Narvaez, mais aussi d’Edwin Diaz en raison de la Classique mondiale de baseball, en plus des contreperformances actuelles de Lindor.

Espérons pour le joueur d’arrêt-court qu’il saura renverser la tendance d’ici la fin de la saison.

Tags:

Buck Showalter, Edwin Diaz, Francisco Lindor, Mets de New York, MLB, Omar Narvaez

Articles similaires

Pascal Harvey

Pascal Harvey

Sébastien Berrouard