Au cours des derniers jours, les Blue Jays de Toronto ont signé Kevin Gausman sur les termes d’un contrat de cinq ans évalué à 110 M$. Le lendemain, Robbie Ray s’est entendu avec Seattle pour cinq ans et 115 M$ par campagne.

Pourquoi ne pas avoir gardé Ray dans ce cas-là? C’est une question légitime.

D’une part, j’ai toujours eu le sentiment que Ray voulait retourner jouer aux États-Unis et qu’il quitterait Toronto de toute manière. C’est, selon moi, ce qui explique la signature de Gausman en ville, lui qui était dans la mire des Jays depuis longtemps.

Et visiblement, il voulait jouer à Toronto, lui.

https://twitter.com/passion_mlb/status/1465149825104723970

Je suis persuadé que si Ray avait voulu signer à 115 M$ à Toronto, Ross Atkins et Mark Shapiro auraient dit oui.

N’oublions pas non plus qu’une option de sortie à la discrétion de l’équipe est incluse dans le contrat de Ray dans trois ans. Je ne sais pas si Toronto était prêt à lui offrir cela.

Au final, il ne faut pas oublier que les gars sont libres comme l’air. Les Blue Jays ne peuvent pas tordre un bras à un lanceur pour le forcer à signer – surtout parce que les lanceurs ont besoin d’un bras bien en santé pour lancer.

C’était donc plus qu’une simple question d’argent.

https://twitter.com/JaysJournal/status/1465666688750436356

Si vous voulez mon avis, les Blue Jays ne sont pas mal pris avec Gausman, bien au contraire. Je crois qu’à court terme, Ray aurait été meilleur (comme le suggère son option de sortie), mais qu’à long terme, Gausman dominera pendant plus longtemps que le dernier gagnant du Cy Young.

Attention, je ne dis pas que Seattle a signé un citron. C’est un GRAND coup pour les Mariners.

Mais Gausman? C’est aussi un excellent lanceur et toute une pièce à ajouter à une rotation qui comprend déjà Jose Berrios, Hyun-Jin Ryu et Alek Manoah. Le top-2, dans l’ordre, de Berrios et de Gausman est puissant.

Selon moi, les Blue Jays sont à un gaucher de profondeur d’avoir une des bonnes rotations des Majeures.

https://twitter.com/SNJeffBlair/status/1465513809481773057

Mais revenons à Gausman.

Le lanceur a un excellent taux de retraits au bâton par neuf manches et il lance beaucoup. De 2016 à 2021, il a lancé, 179.2, 186.2, 183.2, 102.1, 59.2 (saison écourtée de 2020) et 192 manches. Avec un Berrios qui lance aussi beaucoup, ça fait de l’aide en relève naturellement.

Il connaît l’Est de l’Américaine et il sait donc dans quoi il s’embarque. Il a guidé les Giants à une saison de 107 victoires en 2021 et il est un bon meneur.

Donc est-ce qu’il est triste de voir Ray ailleurs? Oui, mais la direction des Blue Jays a réussi à accomplir son objectif : remplacer la production d’un gars qui quitte.

10e Manche
  • Signature à Boston.
https://twitter.com/ByRobertMurray/status/1465806299925467141
  • Intéressant.
https://twitter.com/masslivesports/status/1465795841222922243
  • À surveiller.
https://twitter.com/bnicholsonsmith/status/1465761209655902209