Josh Reddick critique la signature de Yoshinobu Yamamoto

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 24 décembre 2023 à 11h00

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Dodgers de Los Angeles font parler d’eux depuis quelques semaines. Parfois en bien, souvent en mal (malheureusement).

Et la signature du japonais Yoshinobu Yamamoto n’a pas fait exception.

En effet, après que le lanceur nippon ait accepté un contrat de 12 ans d’une valeur de 325 millions de dollars pour aller rejoindre le prodige Shohei Ohtani sous le chaud soleil californien, l’ancien voltigeur de la MLB, Josh Reddick, a tenté de critiquer le pacte.

Celui qui a pris sa retraite plus tôt cette année s’est prononcé sur X.

Comment pouvez-vous donner 325 millions de dollars à un gars qui n’a jamais lancé un tir dans la MLB?

Puis, quand quelqu’un a répondu : « Le baseball est ruiné », Reddick a dit qu’il était d’accord avec cette déclaration.

Cependant, les critiques ont fusé de partout à la suite de la sortie de celui a participé pour la dernière fois à un match du baseball majeur avec les Diamondbacks de l’Arizona en 2021.

Plusieurs utilisateurs de la plateforme ont alors commencé à évoquer le fait que Reddick avait remporté le titre de la Série mondiale en 2017 avec les Astros de Houston, une équipe qui a ensuite émergé au centre d’un scandale de tricherie impliquant le vol de signaux par voie électronique. Ce n’est pas faux!

Comme par hasard, Reddick est disparu de la carte à partir de ce moment. Pas surprenant pour un tricheur notoire.

L’ancien voltigeur avait frappé pour une moyenne au bâton de .314 cette année-là en 134 matchs de saison régulière, un sommet en carrière. Bien sûr, aucune corrélation à faire avec le fait que le frappeur moyen connaissait le lancer qui allait se présenter à lui. Mais non, hein?

Un autre qui aurait bien mieux fait de rester dans l’ombre.

Tags:

Astros de Houston, Dodgers de Los Angeles, Josh Reddick, Yoshinobu Yamamoto

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois