Josh Donaldson se prononce sur son lent début de saison

Actualité

Pascal Harvey

Publié le 23 avril 2022 à 10h00

L’arrivée de Josh Donaldson chez les Yankees de New York a fait couler beaucoup d’encre et l’attention de la planète baseball est encore tournée vers le Bronx et le vétéran, mais pas nécessairement pour les bonnes raisons car disons-le, Donaldson en arrache depuis le début de la saison.

Reconnu pour son franc parler, le numéro 28 des Yankees n’a pas de quoi pavoiser ces temps-ci, lui qui frappe pour une anémique moyenne de .184 en 2022.

Appelé à se prononcer sur son désastreux début de campagne avec sa nouvelle équipe, Donaldson ne se défile pas et avoue ne pas performer à sa juste valeur. Il est convaincu que son expérience de 12 saisons dans les grandes ligues lui permettra de se sortir la tête de l’eau et retrouver son œil au bâton.

Comme à chaque saison, la pression est forte sur l’organisation new-yorkaise et se tailler une place en séries est la norme pour les partisans de l’équipe. À sa décharge, le vétéran joueur de troisième coussin doit se familiariser avec un nouvel environnement et de nouveaux coéquipiers. Fort heureusement pour lui, Donaldson a évolué un peu plus de trois saisons dans l’uniforme des Blue Jays et il connaît bien la rivalité qui existe au sein de la division Est de la Ligue américaine.

Le natif de Pensacola en Floride sait que ses coéquipiers ne presseront pas sur le bouton de panique le concernant, car ils sont expérimentés et savent que les saisons sont de longs parcours parsemés d’embuches et de merveilleux moments.

Même chose du côté de Brian Cashman et de Aaron Boone. Si les Yankees sont allés chercher Josh Donaldson au Minnesota, c’est pour les bonnes raisons.

Le gérant des Yankees mentionne que Donaldson représente le joueur de sa formation au sujet duquel il est le moins inquiet. S’il demeure en santé, il va performer au niveau qui a fait de lui un athlète de haut niveau dans le baseball majeur, mentionne Boone.

Concernant sa santé, Donaldson se veut rassurant et dit afficher une bonne forme physique, malgré quelques raideurs à son épaule droite lors du camp d’entraînement.

Après tout, ce qui a fait défaut dans le cas de Donaldson au cours des dernières années, ce n’est pas son talent ni son désir de vaincre, mais bien son incapacité à pouvoir jouer tous les matchs.

Si le vétéran de 36 ans arrive à conserver la forme, il sera assurément une pièce maîtresse aux succès de sa nouvelle formation.

Pour le moment, Aaron Boone est prudent dans sa façon d’utiliser son vétéran et il le place dans les meilleures conditions possibles afin qu’il puisse retrouver ses repères.

Tags:

Aaron Boone, Josh Donaldson, Yankees de New York

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois