Il y a un an, Marcus Stroman devenait un champion et un MVP

Actualité

Maxime Lauzier

Publié le 22 mars 2018 à 6h21

Au printemps 2017, nous avons eu la chance – en plus de pouvoir observer les camps d’entraînement du Baseball majeur – d’être témoins de la Classique mondiale de baseball (WBC).

Ce tournoi aura couronné, il y a un an jour pour jour aujourd’hui, nos voisins du sud, les États-Unis d’Amérique. C’est l’artilleur Marcus Stroman qui avait obtenu le départ de cette rencontre sans lendemain. En plus de la victoire – première dans l’histoire des USA à ce tournoi – le bulldog des Jays avait aussi raflé le titre de joueur le plus utile de la compétition.

Je me souviens que, déjà avant la demi-finale qui opposait la formation américaine à celle du Japon, nous savions qu’une victoire américaine allait signifier que le départ de la finale allait aller à Marcus Stroman. Et déjà, ce dernier était excité au plus haut point et motivé à faire la différence. C’est tout un compétiteur que la formation torontoise détient dans ses rangs!

Le jeune droitier aura livré la marchandise, s’exécutant six manches durant, ne permettant qu’un seul coup sûr et un but sur balle, en plus de retirer trois frappeurs sur des prises.

Ces performances lors de ce tournoi demeurent, selon moi, un élément déclencheur de la saison magnifique que l’artilleur a connue en 2017, malgré le fait que les moineaux ont piqué du nez.

Une chance pour les Montréalais

Les Montréalais auront la chance de pouvoir voir à l’oeuvre Marcus Stroman lors du match présenté le lundi 26 mars au Stade olympique. Pour ceux qui «chialent» sur le fait que Montréal n’a droit qu’à des matchs présaison, c’est votre occasion de voir un as à l’oeuvre et selon moi, il ne fera pas que lancer deux manches.

https://passionmlb.test/2018/03/marcus-stroman-partant-a-montreal/

L’artilleur est à reprendre la forme après un repos en raison d’une inflammation à l’épaule et il a recommencé à lancer, mercredi, contre les Phillies dans les Pamplemousses. Stroman a complété deux manches et deux tiers et on sait qu’il est programmé pour le quatrième match de la saison régulière à Toronto, le premier avril contre les Yankees. Ça veut donc dire que, pour la progression, il devrait au moins être sur le monticule pour quatre manches, si tout va bien.

PLAY BALL!!!!!!!!!!!!!

Tags:

Articles similaires