Gunnar Henderson au concours de circuits : il composera avec les nouvelles règles

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 1 juillet 2024 à 8h30

Depuis quelques années, soit depuis que la MLB a changé le format de son concours de circuits, il y a du temps. Au lieu de laisser passer des tirs, les gars s’élancent sur tout, question de frapper le plus possible.

C’est fatiguant pour les boys et cela fait en sorte que certains refusent de participer. Mais voilà que le baseball majeur a adapté ses règles en vue de l’événement de 2024. ESPN a rapporté le tout.

D’abord, même si le format du temps demeure, il faut savoir que les gars n’auront droit qu’à 40 tirs par ronde. Ce que cela veut dire, c’est que chaque tir comptera, même si le joueur ne s’élance pas.

En moyenne, en 2023, les gars s’élançaient au moins 43 fois par ronde. Ajoutons à cela les tirs que les joueurs laissaient passer et on comprend que les lancers seront donc plus espacés. Cela va aider à reposer les joueurs.

Les premières rondes seront des rondes de trois minutes et la finale sera de deux minutes (et 27 lancers au lieu de 40) par participant. Il y aura encore le temps supplémentaire… et là aussi, le format sera différent.

Au lieu d’avoir du temps, ce sera un format avec des prises, comme avant. Un frappeur aura trois prises (donc chaque élan qui n’est pas une longue balle) ou quatre prises s’il frappe un circuit de 425 pieds dans les élans bonus. Cela ouvrira la porte à des remontées.

Notons aussi qu’il n’y aura plus de duel en première ronde : les quatre meilleurs résultats de la première ronde dicteront les joueurs qui passeront en demi-finale, par exemple. Tant mieux.

Que pensez-vous de ce nouveau format-là? Est-ce que cela va inciter des joueurs à y aller dans le futur? Et surtout, qui va y aller cette année pour accompagner Gunnar Henderson, qui a confirmé sa présence hier soir?

  • Les Astros au-dessus de .500.
  • Gros mois de juin pour les Mets.
Tags:

Concours de circuits, Gunnar Henderson

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Laisser un commentaire