Expos : Mario Dumont demande aux opposants d'être ouverts au projet

Publié le 11 décembre 2021

Depuis quelques mois, le projet du retour des Expos est revenu à l’avant-plan. Stephen Bronfman et son équipe font du gros travail en coulisses et on commence à voir ce qu’ils préparent depuis tout ce temps.

Et en ajoutant le fait que la situation ne s’améliore pas à Tampa Bay, ça met du vent dans les voiles du projet.

Évidemment, ce qui accroche ici, c’est au niveau du financement. Ce qui semble évident, c’est qu’on ne veut pas que le retour du baseball au Québec coûte quoi que ce soit aux contribuables. Là-dessus, ça semble faire l’unanimité.

Après ça, ce n’est plus aussi évident.

Tandis que certains ne veulent tout simplement pas mettre le moindre sou de l’argent public dans le projet, le gouvernement de François Legault a déjà affirmé qu’il n’écartait pas cette possibilité si et seulement si il était sûr que les retombées allaient être plus grandes.

Pour l’opposition, toutefois, ça ne passe tout simplement pas. Le projet est rejeté du revers de la main s’il implique de l’argent public, peu importe les retombées.

Et ça, c’est ce qu’a critiqué Mario Dumont dans son texte de ce matin.

https://twitter.com/JdeMontreal/status/1469691462921170944

Le texte de Dumont est extrêmement intéressant puisqu’il amène un point de vue nuancé sur un débat très polarisé présentement. Selon lui, avant de rejeter ce projet du revers de la main, il faut au moins prendre le temps d’écouter la proposition de Bronfman.

Si ça ne marche pas après ça, on laisse tomber et on passe à autre chose. Aussi simple que ça.

Comme il l’explique, on a présentement un groupe d’investisseurs prêt à investir des centaines de millions de dollars de leur propre poche pour un projet qui amènerait une entreprise forte au Québec et, du même coup, ferait rayonner la ville et la province à l’international en plus d’engranger de l’argent pour l’État.

Je ne veux pas tomber dans l’aspect politique de la chose. Après tout, je ne prétends pas être un économiste, mais le point de Dumont est très intéressant. Comme il le note, avant de rejeter un projet aussi important, il faut au moins prendre le temps de l’analyser.

Oui, je suis un grand partisan de baseball et je rêve du jour où les Expos seront de retour à Montréal. Mais malgré tout, il faut que le projet soit viable et qu’il ait une certaine base qui a du sens sur le plan économique. Encore là, je pense que c’est l’opinion de la majorité à ce sujet.

Or, comment peut-on déterminer s’il est viable en le rejetant avant même d’avoir été évalué? Dumont note que la transparence du groupe de Bronfman depuis le début n’est pas exemplaire (ce qui est vrai), mais dans tous les cas, il faut au moins voir si le projet a du sens pour le Québec.

Un point de vue très intéressant de la part de Dumont que je vous invite vraiment à lire. Dans un débat si polarisé, il est intéressant de voir quelqu’un se placer un peu au milieu de tout ça.

Partage

Par Félix Forget

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram