Échanger Kevin Gausman : Ken Rosenthal ne ferme pas la porte

Actualité, Blue Jays

Félix Forget

Publié le 17 mai 2024 à 8h30

Jusqu’à maintenant, les Blue Jays ne répondent pas aux attentes en 2024. Le club a une fiche en bas de .500 et il est au dernier rang de l’Est de l’Américaine, une division où on ne peut pas se permettre d’accumuler les défaites.

Les Yankees et les Orioles ont déjà devancé le reste du groupe… et les Red Sox et les Rays ne sont pas de vilaines équipes non plus.

Ça fait donc en sorte que tranquillement, on commence à entendre le mot vendeur à Toronto. Il est encore tôt, mais si le club ne se replace pas, de grandes décisions devront être prises.

On parle beaucoup de Vladimir Guerrero Jr. et de Bo Bichette, qui seront joueurs autonomes dans 18 mois et qui pourraient être échangés cet été, mais ils ne sont pas seuls non plus.

Ken Rosenthal a jasé un brin de la situation à Toronto en ce moment, et en réponse à une question d’un internaute, il n’a pas fermé la porte à l’idée de voir les Jays échanger Kevin Gausman.

Rosenthal nuance son propos un brin en affirmant qu’il pense qu’il en faudra beaucoup pour que les Jays songent à vendre (selon lui, vendre serait un aveu de l’échec de Ross Atkins et de Mark Shapiro, et ils se mettraient à risque de perdre leur poste), mais si le club n’est vraiment pas dans le coup, des décisions difficiles devront être prises.

On pourrait donc se tourner vers l’avenir, et pour y arriver, qui de mieux qu’un lanceur qui a démontré qu’il fait partie de l’élite des Majeures pour regarnir la banque d’espoirs de l’équipe? Parce que Gausman, même s’il n’a pas une grande saison jusqu’à présent, est l’un des meilleurs artilleurs de la ligue depuis trois ans.

En ce moment, il est peut-être celui qui pourrait rapporter le plus gros pactole à Toronto, d’autant plus qu’il est sous contrat jusqu’en 2026 et qu’à 33 ans, il a probablement encore quelques bonnes années dans le bras.

La question, c’est de savoir si les Jays oseront le faire… mais avec un début de saison difficile et une grande partie du noyau de l’équipe qui atteindra l’autonomie d’ici 18 mois, ça pourrait forcer la main des dirigeants de l’équipe si le club ne se met pas à gagner rapidement.

  • 30 buts volés pour Elly De La Cruz cette saison.
  • L’effet Shohei Ohtani.
  • Un nom à surveiller à Toronto.
  • La saison du lanceur des Dodgers est terminée. Il a été opéré au coude.
Tags:

Blue Jays de Toronto, Kevin Gausman

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Pascal Harvey

Laisser un commentaire