Derek Jeter voulait être propriétaire des Yankees tout en étant joueur

Actualité

Félix Forget

Publié le 23 mai 2024 à 14h30

Encore aujourd’hui, Derek Jeter est une figure plus grande que nature dans le Bronx. Le légendaire joueur des Yankees, qui a connu une illustre carrière de 20 ans, est adoré des partisans pour tout ce qu’il a amené à l’équipe.

Ce n’est pas pour rien qu’encore aujourd’hui, quand on parle du « Capitaine » à New York, c’est à Jeter qu’on pense en premier, et ce, même si Aaron Judge est le capitaine actuel du club.

Cela dit, quand il était joueur, il avait évidemment encore plus de poids dans l’organisation. Il était les Yankees, après tout, et personne ne voulait le voir aller ailleurs.

Mais en 2010, ça avait brassé pas mal entre Jeter et le club. Le vétéran, alors âgé de 37 ans, voulait revenir dans le Bronx, mais il voulait être payé à gros prix, et ce, même s’il était sur le déclin.

Ça avait brassé pas mal publiquement (au grand malheur de Jeter, qui voulait garder le tout privé)… mais comme le rapporte Andy Martino dans son dernier livre, le clan de Jeter avait des demandes particulières qui dépassaient le simple salaire.

Du lot : Jeter voulait devenir propriétaire de l’équipe et/ou du YES Network, le réseau de télévision de l’organisation.

Évidemment, par « propriétaire », il faut comprendre qu’il voulait avoir des parts, et non pas devenir le propriétaire majoritaire de l’équipe. Il ne voulait pas tasser les Steinbrenner, clairement.

Au final, on sait aujourd’hui que ça ne lui a pas été accordé, mais ce qu’on sait, c’est que les négociations en 2010 ont été très difficiles. Brian Cashman se disait que ça allait se régler rapidement et il se disait qu’il le surpayait en lui offrant 45 M$ sur trois ans considérant son déclin, mais Jeter savait qu’il avait du levier.

Ça avait dérapé en une guerre ouverte dans les médias, et Jeter avait admis après l’annonce de son retour qu’il avait été frustré par la tournure des événements, citant un manque de respect de la part de l’organisation. Il y avait eu pas mal de tension entre Jeter et Cashman à ce moment, et à ce jour, Cashman ne comprend toujours pas pourquoi il a été blâmé pour la situation.

On sent que la tension s’est résorbée un brin avec le temps, et voir Jeter être de retour dans l’entourage de l’organisation est un bon signe. On l’a notamment vu être honoré au Yankee Stadium et être présent lorsqu’Aaron Judge a été nommé capitaine de l’équipe, entre autres.

Mais dans un monde où, tel un Mario Lemieux du baseball, il aurait été joueur-propriétaire des Yankees, ça aurait été… quelque chose.

Tags:

Brian Cashman, Derek Jeter, Yankees de New York, Yes Network

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard

Laisser un commentaire