Christian Yelich a volé le marbre contre son ancienne équipe

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 21 mai 2024 à 8h30

L’un des jeux les plus excitants au baseball, c’est le vol de marbre. Il faut battre de vitesse deux gars qui sont à 60 pieds l’un de l’autre alors que le lanceur peut être outillé pour lancer à 100 milles à l’heure.

Ça prend de la vitesse pour partir du troisième coussin (90 pieds) et réussir. Ça prend aussi du timing.

Et hier, c’est exactement ce que Christian Yelich a réussi à faire contre les Marlins, son ancienne équipe. Le voltigeur a profité d’un relais un peu mou de la part du receveur à son lanceur pour foncer au marbre.

Et il a été déclaré sauf.

Peut-être a-t-il retenu ce qu’Elly De La Cruz a fait contre les Brewers l’an passé (voler trois buts de suite) et a-t-il décidé, à son tour, de voler le marbre… après avoir été un poison sur les sentiers.

Pourquoi je dis ça?

Parce que même si Yelich n’a pas « volé » le troisième but hier, il s’y est quand même rendu suite à un vilain relais du receveur quand il a décidé de voler le deuxième but. C’est donc un peu dans le même esprit.

Yelich a fait tout ça après avoir soutiré un but sur balles. Il a donc créé un point à lui seul… sans l’aide d’un circuit.

Malgré tout, les Marlins ont quand même gagné le match au compte de 3-2. Le partant Joe Ross n’a lancé qu’une manche à Milwaukee (mal de dos), ce qui a fait comme si le club avait un bullpen day.

Otto Lopez a quant à lui eu un point produit dans la victoire des Marlins.

  • Francisco Lindor était de retour à Cleveland, hier.
  • Chris Sale a encore bien lancé hier.
  • Le lanceur devrait être opéré au coude.
  • Clay Holmes a finalement donné un point hier. Il l’a fait devant Aaron Rodgers, invité par Marcus Stroman. Les Yankees ont perdu contre Seattle.
  • Six matchs de suite avec un circuit pour Rafael Devers.
Tags:

Brewers de Milwaukee, Christian Yelich, Marlins de Miami

Articles similaires

Félix Forget

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Laisser un commentaire