Chris Bassitt s’impose face à Justin Verlander

Actualité, Blue Jays

Pascal Harvey

Publié le 3 juin 2023 à 8h30

Une soirée que Chris Bassitt n’oubliera pas de sitôt. En plus de dominer son ancienne équipe dans un gain de 3-0 des Blue Jays face aux Mets, à New York, le grand droitier s’est précipité à Toronto immédiatement après le match afin d’assister à la naissance de son deuxième enfant.

Sans oublier que Bassitt a remporté son duel contre Justin Verlander, trois fois récipiendaire du trophée Cy Young.

Les spectateurs présents au Citi Field s’attendaient à un match de lanceurs et ils ont été servis, car les Jays ont marqué leurs points en début et en fin de rencontre. Le match est demeuré 1-0 en faveur des visiteurs jusqu’en début de neuvième manche alors que Daulton Varsho a frappé un coup de circuit bon pour deux points face au releveur Jeff Brigham.

Fidèle à ses habitudes, George Springer a entrepris la partie en frappant une longue balle et cette fois-ci, c’est le vétéran Verlander qui en a été la victime, la seule véritable erreur de la part de ce dernier au cours de sa sortie de six manches où il a retiré huit frappeurs sur des prises.

Verlander n’a pas lancé beaucoup cette saison, lui qui a débuté la saison sur la liste des joueurs blessés. Il s’agissait pour lui d’un sixième départ en 2023.

Pour en revenir au héros du match, Chris Bassitt a été dominant sur la butte et il a remporté un sixième gain cette saison. Le grand droitier a été retiré du match après deux retraits en huitième manche après avoir accordé trois minces coups sûrs aux Mets.

Bassitt devait être nerveux en sachant que son épouse Jessica devait accoucher dans les prochaines heures. En plus, le match a débuté avec 90 minutes de retard en raison de la pluie.

Le numéro 40 des Jays portait l’uniforme des Mets en 2022 et c’est lui qui a été le lanceur perdant lors de l’élimination de ces derniers face aux Padres de San Diego. Malgré ce fait d’arme plutôt négatif, Bassitt avait tout de même remporté 15 victoires en saison régulière.

Depuis le début de la saison 2022, sa moyenne de points mérités au Citi Field s’élève à 2.74.

Quant à lui, Springer frappait une 54e longue balle pour débuter une partie en carrière. À ce chapitre, il rejoint Alfonso Soriano au deuxième rang de l’histoire derrière le légendaire Rickey Henderson, qui en a frappé un total de 81.

Les Blue Jays connaissent un regain de vie récemment. La victoire d’hier était une quatrième au cours des cinq dernières parties.

Tags:

Blue Jays de Toronto, Chris Bassitt, Daulton Varsho, George Springer, Justin Verlander, Mets de New York

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Félix Forget