Cal Raleigh critique l’état-major des Mariners pour l’élimination des siens

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 2 octobre 2023 à 10h18

Si les Mariners de Seattle ne s’étaient pas écrasés au mois de septembre, ils seraient présentement en congé, attendant les résultats des Séries Wild Card afin de connaitre leur adversaire en Série de division.

Mais le dernier mois a été catastrophique et les Mariners sont en congé, cette fois-ci jusqu’au printemps.

Et ça, Cal Raleigh ne l’a toujours pas digéré. En effet, après l’élimination des siens, le receveur a pointé du doigt son état-major pour l’inaction à la date limite des transactions.

Chaque fois que vous pouvez ajouter des pièces, il faut le faire. Je veux dire, regardez dans le vestiaire des Rangers, ils ont ajouté plus que quiconque et regardez où cela les a menés. Aller chercher des gars qui l’ont fait, des gars qui ont été là, des gars qui sont des leaders, des gars qui ont montré à maintes reprises qu’ils peuvent réussir dans cette ligue est certainement ce qui aurait aidé ce club.

Ça a le mérite d’être clair et Raleigh n’a pas tort. En plein cœur d’une course effrénée aux séries éliminatoires, alors que d’autres organisations ont renforcé leur formation, le principal mouvement des Mariners fut d’échanger Paul Sewald en Arizona contre Dominic Canzone, Josh Rojas et Ryan Bliss.

On repassera pour l’efficacité.

Comme on peut l’imaginer dans le monde dans lequel on vit, où personne ne peut plus rien dire, Raleigh a dû s’excuser pour ses propos, et ce, même s’il n’aurait JAMAIS dû le faire.

Il n’aurait surtout pas fallu que le sensible égo des dirigeants de l’équipe soit blessé. Pauvres petits choux.

Comme Raleigh l’a affirmé, cette formation doit changer d’attitude de haut en bas, incluant l’implication des joueurs sur et à l’extérieur du terrain. Sinon, une nouvelle séquence de 21 ans sans participer à la danse automnale comme celle brisée l’an dernier pourrait s’amorcer dans les prochaines campagnes.

10e manche
  • C’est stressant, les séries.
  • La fin d’une époque.
  • Kyle Tucker a perdu sa saison 30/30.
  • Teoscar Hernandez ne sait pas ce qui l’attend.
  • Boston est en deuil.
https://twitter.com/hgomez27/status/1708670596995834335
Tags:

Cal Raleigh, Mariners de Seattle

Articles similaires

Pascal Harvey

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard