Brian Cashman n’aurait pas été capable de signer Vladimir Guerrero

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 30 mai 2024 à 18h30

Après la saison 2003, Vladimir Guerrero a quitté les Expos. Il a finalement signé avec les Angels, où il a gagné le MVP de l’Américaine en 2004. Il a été excellent là-bas, en fait.

Mais est-ce que Anaheim était son premier choix?

Dans les faits, Andy Martino rapporte que dans les faits, les Yankees de New York étaient proches d’une entente avec lui. Il avait « quasiment signé » un contrat, selon le journaliste.

Mais voilà qu’à la dernière seconde, George Steinbrenner a coupé l’herbe sous le pied de son DG Brian Cashman en lui imposant plutôt la signature de Gary Sheffield à la place.

L’ironie? Sheffield a fini deuxième au classement du MVP.

Ce que je me demande, dans tout ça, c’est si cette situation-là est à la base du refus de Vladimir Guerrero Jr. de jouer un jour pour les Yankees de New York dans sa vie. Rappelons qu’il ne jouera jamais là-bas, selon ses dires… même s’il était mort.

Clairement, il n’y a qu’un pas à franchir pour déterminer que c’est la situation qui fait en sorte que Vladdy ne voudra jamais jouer pour les Yankees. On avait compris que c’était une histoire de famille.

Comme Cashman est encore en poste et que la famille Steinbrenner a encore le club, on peut y voir des liens.

De la façon dont il joue, cependant, il est clair que de se fermer des portes n’est pas l’idéal. Je ne dis pas qu’il fera un jour comme Marcus Stroman, soit accepter de finalement aller dans le Bronx, mais…

Mais on ne sait jamais ce que l’avenir réserve. C’est d’ailleurs pour ça que son père lui avait conseillé de ne pas trop crier fort contre les Bombardiers.

Tags:

Angels de Los Angeles, Blue Jays de Toronto, Brian Cashman, Vladimir Guerrero, Vladimir Guerrero Jr., Yankees de New York

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Félix Forget

Laisser un commentaire