Aaron Boone n'est pas inquiet par l'inexpérience de ses entraîneurs

Publié le 30 décembre 2021

Dans la MLB, la coutume veut que les entraîneurs ou les gérants qui soient placés à la tête d’une équipe aient déjà eux-mêmes été joueurs au niveau professionnel. C’est une tradition qui se déconstruit progressivement, à laquelle les Yankees sont ravis de contribuer.

Aaron Boone, gérant de cette mythique formation, a fait l’embauche de six nouveaux entraîneurs en vue de la saison 2022, portant ainsi le total de l’équipe à 11. Parmi ces six hommes, seul Eric Chavez, un nouvel assistant-entraîneur des frappeurs, possède de l’expérience significative dans la MLB. Il y a joué pendant 17 saisons.

À l’instar de Chavez, l’entraîneur du champ intérieur Travis Chapman a lui aussi touché aux Majeures, mais seulement le temps d’une rencontre en 2003.

L’entraîneur du troisième but, Luis Rojas, a pour sa part joué dans les mineures, sans plus. L’entraîneur des frappeurs Dillon Lawson, son assistant Casey Dykes et l’assistant-entraîneur des lanceurs Desi Druschel n’ont jamais joué plus haut qu’à l’université.

https://twitter.com/nypostsports/status/1476378272967634944

« Nous essayons de trouver les meilleurs entraîneurs et les meilleures personnes pour aider nos gars. Probablement pour longtemps, nous étions nichés avec ça : il fallait que ce soit un gars avec du temps de service dans les Majeures. Ça a absolument de la valeur, et ça fait partie de la liste à cocher pour beaucoup de monde.

L’expérience est importante, tout comme ce qu’ils ont fait… mais on se fermait probablement à beaucoup d’excellents entraîneurs, parce que de plusieurs façons, c’était un prérequis. »

– Aaron Boone

Boone, 48 ans, juge que le baseball majeur a intérêt à suivre le modèle déjà en place dans la NBA et la NFL, deux ligues généralement plus progressistes que la MLB. Au sein de ces circuits, il n’existe aucune règle non-écrite sur l’expérience comme joueur d’un homme qui souhaite devenir entraîneur.

Au final, ce qui est important, c’est de contribuer à améliorer l’équipe qui nous emploie.

« Un gars qui n’a pas de résumé dans les ligues majeures d’un point de vue de joueur devra peut-être travailler un peu plus, mais une fois que tu démontres que tu aides un joueurs, c’est tout ce que tu veux. Tu n’as qu’une petite fenêtre pour avoir une carrière dans les ligues majeures. Si quelqu’un m’aide comme entraîneur et que je sais qu’il m’impacte, à la fin je me fous un peu de comment je l’ai eu. »

– Aaron Boone

Vous voulez un exemple? L’an dernier, les Giants de San Francisco ont terminé leur campagne avec 107 victoires, un sommet dans les Majeures. Gabe Kapler, le gérant de l’année dans la Nationale, travaillait avec 13 entraîneurs – et la plupart n’avaient jamais joué dans les grandes ligues.

Partage

Par William Thériault

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram