Un des plus grands Expos critique Derek Jeter

Actualité

Maxime Lauzier

Publié le 1 avril 2018 à 13h30

Ce n’est malheureusement pas la victoire à l’arraché des Marlins en 17e manche de vendredi dernier qui mettra un baume sur l’attitude peu cavalière du nouveau groupe de propriétaires. Des histoires négatives ou largement discutables, il y en a à la pelletée depuis la prise de possession et une de poids vient de s’ajouter.

Après avoir passé les 17 dernières années chez les Marlins en tant qu’assistant spécial au président, le grand Andre Dawson a été remercié durant l’hiver. Quelques mois plus tard, maintenant avec les Cubs de Chicago – où il a déjà passé 6 ans de sa carrière en tant que joueur -, Dawson se permet de dire tout haut ce que plusieurs pensent selon lui. En tant que propriétaire, Derek Jeter ne serait pas l’homme plein de classe comme il l’était en tant que joueur. Il affirme aussi que les mises à pied ont été faites de façon peu professionnelle.

Une mauvaise décision?

Un simple coup de téléphone. C’est tout ce qu’il a eu pour savoir que son emploi se terminait. Rien de plus et même pas de Derek Jeter lui-même. Les rumeurs veulent que Jeter ait demandé à David Samson de le congédier, avant que Samson soit lui-même démis de ses fonctions. Pourquoi? La raison serait tout simplement, Jeter n’avait pas envie de le faire. Des propos qui semblent être confirmés par Dawson.

C’est la seule chose qui était non-professionnelle. Il a supposément réputation d’être un homme de classe… mais non. – Dawson

En même temps, est-ce que le tout s’est réellement joué en coulisse comme ça? Difficile à dire. Est-ce que Jeter pouvait appeler tous les employés renvoyés un à un? Je ne sais pas.

Il n’en reste pas moins que les façons employées n’ont peut-être pas été des plus optimales et peut-être une mauvaise décision. Toutefois, il y a une nuance à faire ici. Andre Dawson aurait préféré que son congédiement ait lieu face à face avec Jeter. Il aurait aimé que ce soit ce dernier qui lui annonce. On ne peut pas le blâmer. Par contre, rien ne nous dit que c’est nécessairement un manque de professionnalisme que ce n’ait pas été le cas.

Toutes les opinions se défendent ici parce que trop de détails nous échappent, même s’il est vrai que plusieurs histoires du genre ne font qu’apparaître sur nos fils de nouvelles. De toute façon, Andre Dawson est le premier à dire qu’il remercie Jeter de lui avoir fait cette faveur (le congédiement), car il a obtenu la chance d’une vie avec les Cubs.

Tout est bien qui fini bien dit-on, mais ce serait peut-être une bonne idée de ne pas inviter les deux au même party pour quelque temps…

Source : NBC Sports  | Bleacher Reports

Tags:

Articles similaires