Scott Boras milite pour mieux protéger les lanceurs

Actualité

Pascal Harvey

Publié le 27 mai 2023 à 10h00

On le sait, les nouveaux règlements instaurés par le baseball majeur visent essentiellement à diminuer les longueurs et rehausser le niveau de spectacle en favorisant l’offensive.

Après une cinquantaine de matchs, les résultats vont en ce sens, mais ce sont les lanceurs qui en paient le prix.

Aux dires du super agent Scott Boras, il faut mieux les protéger en permettant aux équipes d’aligner plus de joueurs.

Actuellement, les formations des Majeures ne peuvent compter plus de 26 joueurs, dont un maximum de 13 lanceurs. Boras suggère de rehausser le plafond à 27 ou 28 joueurs en uniforme afin de permettre aux gérants d’avoir plus de bras disponibles afin de pallier à la pression résultant des nouvelles règles.

Depuis le début de la saison, les lanceurs partants peinent à franchir la cinquième manche en raison principalement du cadran qui les force à accélérer leur cadence.

Boras, qui compte parmi ses clients Gerrit Cole et Max Scherzer, craint que les lanceurs finissent par être épuisés et soient plus sujet à des blessures graves.

Dans sa position, il a tout intérêt à protéger ses clients afin que ces derniers puissent avoir de longues et lucratives carrières.

Le fait d’avoir 14 ou 15 lanceurs sous la main permettrait aux gérants de mieux gérer leurs présences et ainsi s’assurer de conserver les partants dans un meilleur état d’esprit et en meilleure santé.

Cependant, un tel changement représenterait l’ajout d’une trentaine, voire d’une soixantaine de lanceurs dans les Majeures. Le risque de voir la qualité des artilleurs être diminuée est une réalité avec laquelle il faudrait composer. Ceci ne va assurément pas dans le sens des propriétaires d’équipes qui veulent un meilleur spectacle afin de remplir les gradins et faire plus de bénéfices.

Une chose est sûre, la proposition de Boras n’aura pas écho cette saison et les autorités du baseball majeur continueront de constater les résultats de leurs changements avec délectation.

Tags:

MLB, Scott Boras

Articles similaires

Pascal Harvey

Pascal Harvey

Sébastien Berrouard