Mike Trout sera-t-il un jour champion de la Série mondiale?

Publié le 04 janvier 2022

Il a beau être le meilleur, Mike Trout court toujours après sa première bague de champion de la Série mondiale. Loin de moi l’envie de tirer sur la sonnette d’alarme, mais un genre de compte à rebours est bel et bien commencé pour le Kid de Pennsylvanie, à tel point que je me demande si on le verra un jour célébrer dans un vestiaire avec ses chums, cigare à la bouche et lunettes de snowboard sur le front, un titre que tout joueur de baseball rêve d’obtenir.

11 ans déjà

Mine de rien, ça fait déjà onze ans que le bien-aimé Mike a enfilé pour la première fois la tunique des Angels et foulé sa première pelouse de la MLB. 310 longues balles et quelques séjours à l’infirmerie plus tard, Mike Trout en est toujours au même point : il regarde année après année, exception faite en 2014, les séries éliminatoires de la MLB depuis son salon.

Le voici à ses débuts, le 8 juillet 2011.

https://youtu.be/-o6wWJAKVSE

Mike Trout n’a que 29 ans et il est le genre de joueur dont le prime dure toute une carrière, je ne m’inquiète pas pour lui. Il aura surement des coups de moins bien en fin de carrière (normal), mais actuellement, sur un terrain, il sait tout faire. Dans le vestiaire, pareil. Jamais un mot plus haut que l’autre, une attitude exemplaire. Apprécié de tous, Trout est toujours disponible pour les médias, les enfants, les fans. Il a déjà sa place de réservée au Temple de la renommée. Il est le joueur dont on pourrait calquer la silhouette pour l’afficher sur le logo de la MLB tant il représente l’essence même de ce sport.

Seul hic, il joue dans une équipe poche qui ne va nulle part.

Une équipe qui gâche une superstar

Depuis ses débuts en 2011, Mike Trout et ses Angels n’ont connu que quatre saisons avec une fiche supérieure à .500 (2011, 2012, 2014 et 2015) et n’a participé qu’une seule fois aux joutes automnales (2014, balayé 3-0 par les Royals de KC). Quatre sur 11, ça fait peu, ça ne fait pas très crédible pour une franchise soit-disant ambitieuse et qui commence à ne plus faire peur à personne. Ils ont beau avoir des Anthony Rendon (qui?), des Shohei Ohtani et maintenant un Noah Syndergaard, les Angels sont boiteux.

Quel gâchis!

Jamais prétendants, rarement concurrents et bien souvent jamais pris en considération pour la première place de leur division, je ne vois pas les Angels changer leur approche stratégique dans les prochaines années. J’en profite pour mettre les Rangers du Texas dans le même panier. Dans l’Ouest, ça continuera de bien marcher pour les Astros et les Mariners ont trois-quatre belles années qui les attendent.

Et Mike, dans tout ça? Et bien Mike, il est coincé avec ses Angels jusque 2030. Alors certes, être coincé dans une équipe toute croche pour 37 166 666 millions de dollars par an jusque là, ça ne me dérangerait pas. Mais un moment, il trouvera peut-être le temps long.

https://twitter.com/sebtabary/status/1478403799723266059?s=20

Personnellement, je ne vois pas Mike Trout remporter la Série mondiale tant qu’il sera avec les Angels et comme le mariage n’est pas prêt de se terminer, autant dire qu’il ne gagnera jamais rien. Je vais être encore plus dur et affirmant qu’il n’apparaitra jamais dans un match de Série mondiale. Pas possible, vous me dites? Ken Griffey Jr. l’a bien vécu, pourtant.

Désolé Mike, c’est ton destin.

Partage

Par Sébastien Tabary

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram