Même un MVP a droit au traitement du silence!

Actualité

Maxime Lauzier

Publié le 26 avril 2018 à 4h44

Tout le monde connait Jose Altuve. Le petit, mais grand joueur des Astros de Houston. Un champion de la dernière Série mondiale. Le MVP en titre dans l’Américaine.

Dois-je en ajouter?

Le gars qui a frappé pour .333/.396/.770 lors des 25 premiers matchs de sa formation cette année. Le gars qui est en route pour une autre campagne où sa ligne de frappe en surprendra plusieurs… encore!

Mais! Car, il y a toujours un «mais», celui qui a frappé 24 circuits lors de ses deux dernières saisons n’avait toujours pas trouvé le fond du terrain en amorçant son 26e duel cette année, celui qui opposait les Astros aux Angels hier soir.

Rencontre qui a été remportée au compte de 5-2 par les champions en titre.

Quoi qu’il en soit, les coéquipiers d’Altuve lui ont réservé le même traitement que celui habituellement réservé aux recrues qui frappent leur premier circuit en carrière, lorsqu’il a finalement retourné une balle en souvenir dans les gradins en sixième manche: le traitement du silence!

C’est vrai qu’il a pris du temps cette année! Sa première longue balle était arrivée au 18e match la saison dernière! Une belle boutade!

Cela était peut-être aussi le retour du balancier? En effet, Jose Altuve n’a jamais eu droit au traitement du silence lorsqu’il était recrue en 2011! Parce qu’il n’a pas frappé de circuit cette année-là? NON! Parce que son premier circuit en était un intérieur qu’il a frappé contre Madison Bumgarner, ce qui lui aura valu de belles célébrations dans l’abri!

Et son deuxième? Il avait aussi eu droit aux célébrations!

Ça en dit long sur l’ambiance qui règne encore dans l’abri des Champions!

Tags:

Articles similaires